joie Dries Mertens Naples 2016
La joie de Dries Mertens (Naples) | CARLO HERMANN / AFP

Naples corrige Bologne

Publié le , modifié le

Naples a infligé une lourde défaite (6-0) à Bologne, mardi soir, en ouverture de la 34e journée de Serie A. Un doublé de Manolo Gabbiadini, un triplé de Dries Mertens et un ultime but de David Lopez n'ont laissé aucune chance aux visiteurs. Cette victoire nette et sans bavure prouve que le Napoli ne compte pas laisser la Juventus s'emparer d'un cinquième titre sans se battre jusqu'au bout.

Si le match a été plaisant car riche en buts, il a surtout été à sens unique entre le Napoli et Bologne. Les Napolitains, supérieurs dans tous les secteurs de jeu, ont en effet assommé leurs adversaires du jour sans trembler. Le calvaire pour Bologne a débuté dès la 10e minute par l'intermédiaire de Manolo Gabbiadini, auteur d'une splendide reprise de volée du gauche. L'attaquant du Napoli a remis ça 25 minutes plus tard. 

Ensuite, c'est le Belge Dries Mertens qui a pris la relève en inscrivant pas moins de trois buts en 30 minutes (58e, 80e, 88e). A ce stade de la rencontre, Bologne espérait sans doute que l'addition n'allait pas être plus salée. Mais c'était sans compter sur David Lopez qui, profitait d'un contre, pour finir de crucifier les troupes de Roberto Donadoni (90e). 

En plus d'obliger la Juventus à continuer à travailler, ce succès napolitain (6-0) permet de repousser l'AS Rome (3e), qui compte huit points de retard avant de recevoir le Torino mercredi.

Isabelle Trancoën