Sampdoria - Naples
Gonzalo Higuain encore buteur contre la Sampdoria | AFP - MARCO BERTORELLO

Naples cartonne la Sampdoria, l'Inter cède du terrain

Publié le , modifié le

Le 21e but de la saison de Gonzalo Higuain lui a non seulement permis de conforter sa place de meilleur buteur, mais il a aussi montré le chemin d'un 20e succès du Napoli. Sur le terrain de la Sampdoria, les Napolitains ont fait un carton (4-2) pour prendre provisoirement cinq longueurs d'avance sur la Juventus, qui reçoit ce soir l'AS Roma. En revanche, l'Inter Milan a cédé du terrain en concédant, à domicile, le match nul (1-1) face au relégable Carpi, dans le temps additionnel de la rencontre.

Trois jours après son élimination de la Coupe d'Italie par l'Inter Milan, Naples a très bien réagi. Certes, les Napolitains ne verront pas les demi-finales de la coupe nationale au contraire des Interistes, mais en Serie A, ce sont bien eux qui font la bonne affaire du week-end aux dépens des Lombards. Les deux équipes poursuivent leur duel à distance, marquée cette semaine par les insultes proférées par l'entraîneur napolitain Maurizio Sarri à l'adresse de celui de l'Inter, Roberto Mancini (traité de "pédé"), et qui a alimenté les médias transalpins toute la semaine.

Le déplacement à Gênes s'est rapidement placé sur de bons rails avec l'ouverture du score de l'inévitable Gonzalo Higuain, auteur de sa 21e réalisation cette saison. Meilleur buteur du championnat, il regarde de très très loin ses poursuivants, puisque le premier est Eder, le joueur de la Sampdoria, qui se trouve avec "seulement" 12 buts depuis le début de la saison. Le Napoli a rapidement doublé la mise grâce à un penalty transformé par Insigne (18e). Mais la Samp a réduit le score par Correa juste avant la pause (45e), et c'est Hamsik qui a redonné de l'air aux visiteurs (60e) après l'expulsion de Cassani. Buteur à la 73e minute, Eder a ravivé l'espoir, aussitôt éteint par un but de Mertens (79e). Avec ce succès (4-2) à l'extérieur, Naples prend provisoirement cinq points d'avance sur la Juventus, qui a l'occasion de revenir à deux longueurs en cas de victoire sur la Roma dans le choc de la soirée.

Demi-finaliste de la Coupe d'Italie cette semaine, l'Inter Milan n'a pas tenu le cap en concédant le match nul à domicile. L'ouverture du score de l'ancien Palacio (39e) avait pourtant placé les Lombards sur le bon chemin, mais dans le temps additionnel, Lasagna (90e+2) a égalisé pour Carpi, qui arrache son 6e nul de la saison mais demeure le premier relégable.