Milan s'enlise

Milan s'enlise

Publié le , modifié le

L'AC Milan n'a obtenu qu'un nul morne et peu convaincant au Chievo Vérone 0-0, pas assez pour rejoindre la 6e place, européenne, samedi en match avancé de la 25e journée du Championnat d'Italie, dans l'attente du choc AS Rome-Juventus lundi.

L'équipe de Filippo Inzaghi a certes aligné un troisième match sans  défaite, mais elle n'a finalement pris que cinq points contre trois mal  classés, Empoli, Cesena et le Chievo. Neuvième, le Milan  rate une occasion de mettre un peu de pression sur les  autres candidats à l'Europa League (plus personne n'ose parler de Ligue des  champions). Le jeu "rossonero" est toujours aussi terne et "Pippo" Inzaghi ne semble  pas trouver la solution, malgré une équipe très offensive dans le dernier quart d'heure, avec Keisuke Honda, Giacomo Bonaventura et Alessio Cerci au service  des attaquants de pointe, Jérémy Ménez, et Mattia Destro puis Giampaolo Pazzini.

Dans un match fermé, chaque équipe a eu une paire de petites occasions et  une grosse, une frappe puissante du Japonais Honda sur la transversale (48)  pour le Milan , un contre son camp évité de peu en faveur du Chievo quand Alex a  failli tromper Diego Lopez sur une déviation après une erreur inhabituelle de  son gardien, très sûr comme toujours par ailleurs (53). Avec ce point le Chievo s'éloigne un peu de la zone de relégation, prenant  cinq points d'avance sur Cagliari (18e). L'ex-grand d'Europe sommeille toujours et risque de voir ses concurrents  pour les places 4 à 6 prendre un peu plus d'avance dimanche. Le choc de la journée AS Rome-Juventus Turin, se joue lundi dans la  capitale. La Roma, deuxième, joue sa dernière chance de rattraper le leader, la Juve, qui la devance de 9 points.

AFP