AC Milan Pazzini El Shaarawy
Les Milanais Pazzini et El Shaarawy ont le sourire | AFP

Milan prêt au combat

Publié le , modifié le

L'AC Milan a parfaitement préparé son 8e de finale retour de la Ligue des champions face à Barcelone en dominant aisément le Genoa (2-0), en match avancé de la 28e journée. Les Rossoneris assurent leur 3e place en Serie A.

L'AC Milan a consolidé sa troisième place de Serie A en battant le Genoa (2-0), vendredi en match avancé de la 28e journée, et parfaitement préparé son 8e de finale retour de Ligue des champions à Barcelone.
Giampaolo Pazzini et Mario Balotelli, qui l'a remplacé au bout de 25 minutes, ont signé les deux buts qui mettent le Milan à l'abri quoi qu'il arrive dimanche dans les autres matches.

Seul sujet d'inquiétude, la sortie en boitant d'un des titulaires du Camp Nou, Pazzini, touché sur un tacle de Daniele Portanova avant son but. Il avait tout de même eu le temps d'ouvrir le score d'une frappe puissante ayant heurté la barre avant d'entrer (1-0, 22e). Le "Pazzo" inscrit là son 13e but de la saison en Serie A.

Boateng ménagé

Peu en forme physiquement après quinze jours d'arrêt, Balotelli a reçu un coup à son tibia douloureux, mais a marqué le second but d'une frappe puissante à l'heure de jeu, après un décalage malin de Cristian Zapata (2-0, 60e).

Faute de pouvoir aligner Balotelli, non qualifié pour la C1, contre le Barça, Massimiliano Allegri disposera de la fraîcheur de Kevin-Prince Boateng, un de ses meilleurs éléments en ce moment, ménagé contre le Genoa où il est resté sur le banc. Le score acquis, Stephan El Shaarawy a aussi été remplacé par Ignazio Abate. Il fallait faire entrer un défenseur pour remplacer Kevin Constant, exclu pour un deuxième carton jaune après une réaction violente à la suite d'un tacle de Cesare Bovo.

Niang brille encore

Allegri peut aussi compter sur le jeune français Mbaye Niang, tout juste 18 ans. L'autre attaquant à la crête s'est encore une fois montré à la hauteur en se mettant au service du collectif. Le but de Pazzini est parti d'un de ses décalages. Philippe Mexès a aussi été remplacé à la mi-temps par Mario Yepès, probablement par précaution.

Après l'ouverture du score, le Milan a géré son avantage et ses efforts avant le but du 2-0. Le Genoa a poussé, mais s'est heurté à Christian Abbiati, notamment coup sur coup face à Andreas Granqvist (70) et Cristobal Jorquera (71), et à son poteau, sur une frappe de Cesare Bovo (49). L'attaque est cynique, la défense efficace: les Rossoneri sont prêts pour le Barça.

AFP