Ibrahimovic Seedorf Milan AC
Zlatan Ibrahimovic et Clarence Seedorf (Milan AC) | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

Milan et la Lazio lancent la saison

Publié le , modifié le

Après le faux départ de la première journée, et la vraie grève des joueurs, le championnat d'Italie reprend ses droits ce vendredi avec une belle affiche opposant l'AC milan à la Lazio Rome, un match comptant donc pour la 2e journée de Serie A.

la Serie A commence, avec le choc entre le champion sortant et un de ses plus excitants outsiders, la Lazio Rome.
"Le Milan et l'Inter sont un peu au-dessus des autres", estime l'entraîneur champion en titre, Massimiliano Allegri, qui ne joue pas au faux modeste ni ne cherche à décoller à tout prix l'étiquette de favori.
Milan a gardé son équipe, ne perdant qu'Andrea Pirlo (Juve) et recrutant le Français Philippe Mexès pour préparer la succession d'Alessandro Nesta en défense centrale. Les +Rossoneri+ ont des problèmes de riche devant où Antonio Cassano, N.10 de l'Italie, part a priori derrière Zlatan Ibrahimovic, Pato et Robinho.
L'Inter a perdu le précieux Samuel Eto'o (37 buts +nerazzurri+ la saison dernière toutes compétitions confondues!), parti pour les 20,5 millions d'euros par saison d'Anzhi Makhachkala mais l'a remplacé par une pointure, l'Uruguayen Diego Forlan. Le problème +nerazzurro+ se trouve derrière, où la défense à trois de Gian Piero Gasperini, le nouvel entraîneur, n'a pas passé l'examen des matches amicaux.

La trinité napolitaine

Naples, 3e du dernier exercice et qui a conservé sa sainte trinité Ezequiel Lavezzi-Marek Hamsik-Edinson Cavani, reste dans le costume de l'outsider, comme les deux clubs romains.
L'AS Rome à la sauce américaine a acheté compulsivement (10 joueurs et un nouvel entraîneur), mais le collectif va-t-il exister? Le psychodrame Francesco Totti, rappelé à l'ordre par sa direction car il boude quand il n'est pas titulaire, est de mauvais augure. Même si Totti a posté sur son blog des paroles apaisantes en direction de son entraîneur, Luis Enrique.
La Lazio elle a réussi un recrutement de choix, bouclé dès avant l'été. Avec son duo de +bombers+ (buteurs) chevronnés, Djibril Cissé (30 ans) et Miroslav Klose (32 ans), la Lazio pourrait bien confirmer son excellente saison passée (5e).
Sans son passe-muraille Alexis Sanchez, parti exposer son talent au grand Barça, l'Udinese aura du mal à rééditer sa saison et retrouver les barrages de la C1, perdus contre Arsenal.

L'Atalanta commence à -6

Mais le jeu offensif prôné par Francesco Guidolin est toujours attrayant et efficace, et si Antonio Di Natale coiffe une troisième couronne de meilleur buteur consécutive, l'Udinese pourra continuer à regarder vers le haut.
Derrière, la Fiorentina n'a plus son niveau des années Cesare Prandelli (demi-finale de C3 2009, 8e finale de C1 2010) mais a gardé son joyau, Riccardo Montolivo, et Palerme semble rentrer dans le rang, sans Javier Pastore, parti pour 42 M EUR au Paris SG, et lesté de son élimination en préliminaires de l'Europa League contre Thoune (Suisse).
Comme souvent, les promus sont favoris pour redescendre, notamment l'Atalanta Bergame, qui débute la saison avec -6 points à cause de son implication dans le scandale des matches truqués. Cette affaire pourrait d'ailleurs rebondir et pourrir la saison...
Novara, qui jouait en troisième division il y a deux saisons et en quatrième voilà quatre ans, devra aussi lutter. Sienne, le dernier promu, a de meilleurs atouts, et Lecce, Cesena, Catane ou le Chievo Vérone commenceront aussi à viser le maintien.
Pour cette +2e journée d'inauguration+, Naples entre en scène samedi à Cesena, et dimanche la Juve reçoit Parme dans son nouveau stade inauguré jeudi, et l'Inter se rend à Palerme.

AFP