Milan Ibrahimovic bras levé 022011
Zlatan Ibrahimovic (Milan AC) | AFP - OLIVIER MORIN

Milan écarte Naples

Publié le , modifié le

L'Italie n'a pas fini de parler de cette drôle de main d'Aronica, sanctionnée d'un penalty par M. Rocchi. On sortait à peine de la mi-temps quand le défenseur napolitain s'est protégé du coude sur un ballon aérien. Après les palabres et le but d'Ibrahimovic, le Napoli finissait par craquer sous les coups de boutoir du Milan (3-0) et de Pato, passeur puis buteur à San Siro. Rien n'est joué pour le Scudetto mais les Lombards s'en rapprochent à 11 journées de la fin.

C'est donc un duel 100 % lombard qui va rythmer la fin d'exercice de cette série A 2010-2011. Revenus aux affaires sous la houlette de Leonardo, les Intéristes sont la seule alternative crédible au Milan AC. Au succès nerazzurri à la Sampdoria (0-2) dimanche, les Rossoneri ont répondu par un cinglant 3-0 infligé à son ex-dauphin Naples, venu en Lombardie la fleur au fusil. Le Napoli se voyait déjà rejouer le remake du sacre de la bande à Maradona au nez et à la barbe des nordistes.

Le miracle a tenu une mi-temps grâce à une défense solide et un Milan peu inspiré. C'est une main involontaire et peut-être en dehors des limites du terrain qui a mis Naples au tapis. En ouvrant le score sur ce penalty d'Ibrahimovic, Milan avait fait le plus difficile. Le talent de Pato faisait le reste. Enfin dira-t-on dans la capitale lombarde ! Sur un débordement à gauche, le Brésilien offrait un caviar à Boateng (77e) mais se réservait le meilleur, deux minutes plus tard, sur une frappe enroulée imparable après avoir mystifié deux défenseurs napolitains (79e). Le succès 3-0 est net et permet au Milan AC de prendre ses distances avec l'Inter Milan (2e à 5 pts) et Naples (3e à 8 pts).

Milan peut enfoncer le clou samedi prochain sur le terrain de la Juventus Turin, laminée par quatre défaites en six journées. Mais gare à la Vieille Dame blessée...