Edinson Cavani Naples
Edinson Cavani (Naples) | ROBERTO SALOMONE / AFP

Milan AC - Naples, plongée au coeur des dauphins

Publié le , modifié le

Avant que la Juventus se rende à Rome défier la Lazio lundi, le Calcio va se passionner pour le choc entre l'AC Milan et Naples. Les deux équipes se bettent en effet pour la conquête de la deuxième place, qui ne devrait pas échapper à l'un d'eux. Privés de Balotelli, suspendu trois matches, les Lombards tenteront de conserver leur longue invincibilité en championnat pour revenir sur les Napolitains qui resteront, quoiqu'il se passe, 2e à l'issue du week-end.

Depuis le début de l'année 2013, seule la Juventus (2-1) et le FC Barcelone (4-1) sont parvenus à faire tomber l'AC MIlan. Après un début de saison plus que laborieux au cours duquel la tête de son entraîneur, Massimiliano Allegri, a vacillé, l'AC MIlan a redressé la barre. Transféré dans les dernières heures du Mercato hivernal, Mario Balotelli n'est pas étranger à ce redressement, lui qui a inscrit 7 buts en 8 matches. Seulement voilà, pour avoir écopé d'un quatrième carton jaune et avoir insulté le quatrième arbitre, l'ancien attaquant de Manchester City est suspendu trois matches. Cela tombe au plus mauvais moment puisque les Lombards reçoivent Naples, dauphin de la Juventus et qui précède les Milanais de 4 points, avant d'aller à Turin puis de recevoir Catane lors des trois prochains matches. Sans Super Mario, l'AC Milan peut-il poursuivre sa série et se relancer totalement dans la quête de la deuxième place ? Il faudrait pour cela avoir bien digéré le match nul concédé la semaine dernière contre la Fiorentina (2-2), après avoir mené (2-0) et avoir joué en supériorité numérique. 

Ce sera d'autant moins facile face à des Napolitains qui, après sept matches sans victoire, viennent d'aligner trois victoires (3-2 contre Bergame, 5-3 à Torino, 2-0 contre le Genoa). Cavani a inscrit deux doublés, Dzemaili a trouvé le chemin des filets à quatre reprises lors des deux dernières rencontres, Pandev y allant aussi de deux réalisations lors de ces trois victoires. Meilleur buteur du Calcio (22 réalisations), l'Urugayen Cavani sera bien présent et représentera un atout important lors de ce match. Présent en deuxième place depuis le début de l'année et mis une seule fois hors du podium cette saison, le Napoli s'inscrit avec une grande régularité au sommet. Une victoire représenterait un pas de plus très important vers cette deuxième place.

Mais l'équipe de Walter Mazzarri, avant de recevoir l'Inter Milan et d'aller à la Roma lors de ses derniers matches, a bien du mal à ramener des points de ses déplacements chez les grosses cylindrées. Une défaite à la Juventus (2-0), à l'Inter (2-1), des nuls à la Lazio (1-1) ou à la Fiorentina (1-1), mais tout de même 7 succès conquis en déplacement. Si Naples s'imposait ce soir à San Siro, la deuxième meilleure défense d'Italie enverrait un signal très fort et prendrait une sacrée option pour rester le dauphin des Turinois, pas encore sacrés mais dont les 9 points d'avance s'assimilent à un énorme matelas. "Il faut y aller sans aucune crainte", a lancé Mazzarri en conférence de presse. Méthode coué ou véritable sérénité ?

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze