Marek Hamsik s'en va, la fin d'une époque à Naples

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Marek Hamsik
Hamsik c'est 520 matches avec le Napoli. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Il y aura un avant et un après. Marek Hamsik va quitter le Napoli après plus de dix années passées en Campanie. Destination la Chine et le Dalian Yifang selon Sky Sports Italia.

Il a eu droit à un tour d'honneur au San Paolo contre la Sampdoria samedi, Marek Hamsik va quitter l'Italie pour la Chine. A Naples, c'est la fin d'une époque. Joueur iconique de la dernière décennie chez les Azzurri, il laissera un souvenir impérissable. Le Slovaque détient le record de buts et de matches du club. En presque douze années de service, il a pris part à 520 rencontres avec le Napoli et inscrit 121 buts et 111 passes décisives. Les tifosi n'oublieront ni ses qualités techniques, ni son air iroquois.

Recruté pour à peine 6 millions d'euros à l'été 2007, Marek Hamsik aura marqué plus d'une décennie de l'histoire du Napoli. Les prestations de l'international slovaque ont coïncidé avec le renouveau du club. Car, à son arrivée, Naples retrouve la Serie A après quatre saisons en deuxième division. Douze ans plus tard, l'équipe fait partie du Top 20 européen. Son coach n'est d'autre que le grand Carlo Ancelotti et des joueurs comme Edinson Cavani, Gonzalo Higuain ou récemment Jorginho ont porté la tunique bleue.

Un Iroquois à Dalian

A Naples, il y aura toujours Diego Maradona. Le Slovaque ne s'est d'ailleurs jamais mis en tête qu'il était en compétition avec lui pour marquer l'histoire du club. Le 4 février 2017, alors qu'il venait d'inscrire son premier triplé contre Bologne, il concédait qu'il ne serait "jamais aussi grand" qu'El Pibe de Oro.

Sa modestie est réelle et son air excentrique n'est qu'une façade. Marek Hamsik a toujours été un joueur cérébral, loin des dribbleurs explosifs qui attirent beaucoup de la lumière médiatique. Sa crête et ses tatouages ne font de lui ni un punk, ni un marginal, il l'a toujours nié. Il s'est toujours décrit comme quelqu'un de "tranquille"; un caractère qu'il attribue à la culture de son pays.

Lui qui n'avait jamais accepté de quitter le club, malgré les offres des rivaux du Nord (Milan, Juventus), a finalement franchi le pas. Hamsik jouera désormais en Chine. Il devrait rejoindre Yannick Ferreira-Carrasco et Nicolas Gaitan au Dalian Yifang, où un salaire de 9 millions d'euros par an l'attend. Naples devrait récupérer entre 15 et 20 millions d'euros en échange.