Les joueurs de l'Udinese heureux
Les joueurs de l'Udinese | AFP - ROBERTO SALOMONE

L'Udinese à son aise ?

Publié le , modifié le

Nouveau leader de la série A, l'Udinese se déplace à Naples mercredi pour le choc de cette 8e journée du championnat italien. La Lazio, deuxième à un point, peut espérer tirer les marrons du feu en recevant Catane tandis que la Juventus, 3e en embuscade, aura accueilli la veille la Fiorentina.

L'Udinese en tête de la série A après sept journées, c'est un peu la surprise de ce début de saison en Italie. Certes, le club du Frioul pointe aux avants-postes depuis plusieurs années déjà mais de là à l'imaginer franchir encore un échelon supplémentaire en 2011, peu se seraient risquer à un tel pari. Avec quatre victoires et trois nuls depuis l'ouverture du campionato, l'Udinese fait la nique aux habituels ténors du clacio que sont les deux Milan, les deux clubs de Rome ou encore la Juventus. Certes, à l'exception de l'Inter, ceux-ci ne sont pas loin mais le fait est qu'ils n'ont pas encore acquis la régularité des Noir et Blanc. Parmi ces derniers, Antonio Di Natale continue de briller mais il ne sera pas du déplacement.

Sans Di Natale

L'attaquant italien a une nouvelle fois été décisif pour les Frioulans face au promu Novare (3-0) lors de la dernière journée, en marquant le premier et le dernier buts de son équipe et en centrant pour le deuxième inscrit par Domizzi. Avec six réalisations à son actif, il est déjà en tête du classement des buteurs et semble parti sur de bonnes bases pour conserver pour la 3e saison consécutive son statut de meilleur buteur de Serie A. Mais il n'aura pas l'occasion d'augmenter son capital ce mercredi. Déjà absent du voyage dans le Vésuve la saison passée, Di Natale, pourtant originaire de cette raison, fait encore l'impasse. Légèrement blessé, il ne s'est pas entraîné et a été mis au repos préventif par son club.

Alors que les spécialistes annonçaient une année creuse pour l'Udinese, qui a perdu son joyau chilien Alexis Sanchez parti au Barça à l'intersaison, les hommes de l'entraineur Francesco Guidolin prennent un malin plaisir à déjouer les pronostics. Seule formation invaincue depuis le début du championnat avec la Juventus, l'Udinese poursuivra-t-elle sa série dans l’antre bouillante de Naples ? Les partenaires de Cavani alternent le très bon (victoire à l'Inter 0-3) et le moins bon (1-2 à domicile face à Parme) depuis le début du championnat et une victoire face au leader de la Serie A, outre le prestige qu'elle confère, aurait surtout le mérite de ramener les Napolitains à un point de l'Udinese.