La joie des Intéristes
Les Intéristes ont retrouvé une bonne dynamique | AFP - MARCELLO PATERNOSTRO

L'Inter sur sa lancée ?

Publié le , modifié le

Après un début de saison raté, l'Inter Milan, avec son nouvel entraîneur Claudio Ranieri et un premier succès accroché la semaine passé en championnat, va tenter de confirmer son réveil, samedi, face à Naples. La 6e journée du Calcio mettra également aux prises la Juventus, actuel leader, et l'AC Milan qui reste sur une défaite à l'extérieur et aura donc ses preuves à faire, dimanche, à Turin.

L'arrivée de Claudio Ranieri à la tête de l'Inter Milan et en remplacement de Gian Piero Gasperini a-t-elle sonné le réveil des Milanais ? Après une première victoire en championnat la semaine passée à Bologne (3-1) et un succès en Ligue des Champions, mardi, sur la pelouse du CSKA Moscou (3-2), on peut légitimement y croire. Les Intéristes vont toutefois devoir confirmer, samedi, dans leur antre de San Siro. Dans ces conditions, Naples devrait faire face à une formation milanaise revancharde et déterminée à briller devant son public. Pas simple pour des Napolitains qui, cette saison, s'exportent plutôt mal. Ils restent en effet sur un revers à Vérone (1-0) et un autre à Manchester lors de la 1ère journée de C1. L'an passé, les hommes de Walter Mazzarri avait déjà essuyé une lourde défaite (3-1). L'absence de leur buteur vedette, Edison Cavani, blessé à la cheville, pourrait encore compliquer un peu plus la tâche.

D'un Milan à l'autre, il n'y a qu'un pas et l'AC Milan, comme l'Inter, va tenter la passe de trois, dimanche, face à la Juventus. Les Milanais, également auteur d'un début de saison balbutiant, ont su relever la tête en s'offrant un premier succès la semaine dernière, à domicile, face à Cesena (1-0). Ils ont ensuite maîtrisé les Tchèques de Viktoria Plzen (2-0) lors de la 2e journée de la Ligue des Champions, prouvant ainsi leur regain de forme. Aller défier l'actuel leader turinois sur ses terres ne sera toutefois pas une mince affaire. D'autant que la "Juve", après deux saisons mitigées, a à coeur de rectifier le tir. "Ce match dira qui nous sommes", lâche le gardien juventino, Gianluigi Buffon, comme un avertissement.

Dans les autres rencontres, Udinese, qui reçoit le relégable Bologne, tient une occasion de mettre la pression sur la Juventus. De son côté, Genoa se rendra à Parme avec la ferme intention de faire oublier son dernier revers à Vérone. La Fiorentina tentera, pour sa part, de préserver son invincibilité à domicile face à la Lazio Rome. Enfin, la lanterne rouge Cesena essaiera d'engranger ses premiers points face au Chievo.

Isabelle Trancoën