Calcio Inter Milan Cambiasso joie 022010
Esteban Cambiasso, le milieu de terrain de l'Inter | AFP - CARL DE SOUZA

L'Inter sort de terre ?

Publié le , modifié le

Relancée par sa victoire face à Parme (5-2) le week-end dernier, l'Inter Milan a l'occasion de confirmer son renouveau lors de la 15e journée de la Serie A. Mais la tâche s'annonce ardue pour les Nerazzurri qui se déplacent à Rome sur le terrain de la Lazio, actuel deuxième du classement. Le leader, le Milan AC, devrait quant à lui avoir l'occasion de conforter sa position avec la réception de Brescia. La Juventus, éliminée en Ligue Europa, cherchera à rebondir.

Ne pas se fier au résultat. La victoire de l'Inter Milan face à Parme est un succès en trompe-l'oeil. Car les Milanais, qui restaient avant ce match sur quatre matchs sans victoire, sont toujours malades. Ou, en tout cas, convalescents. Et c'est encore avec des doutes que les hommes de Benitez comptent partir pour Abou Dhabi sur une victoire, avant  de sauter deux matches de championnat (grève ou pas) pour aller tenter de décrocher le Mondial des clubs. Toujours privés d'Eto'o, les Nerazzurri n'ont pourtant pas le droit à l'erreur au moment de se frotter à la Lazio. Les Romains, freinés par Catane (1-1) lors de la dernière journée et qui semblent marquer le pas après un début de saison idyllique, ne pointent toutefois qu'à trois points du leader milanais et peuvent repousser les Intéristes, en cas de victoire, à sept longueurs !

Ronaldinho encore sur le banc ?

Loin des turpitudes qui entourent l'Inter, le Milan AC avance à un pas de sénateur. Ralenti par la Sampdoria Gênes lors de la 14e journée (1-1), l'autre club lombard devrait pouvoir prendre sa marche en avant face à Brescia, modeste 17e de la Seria A. Massimiliano Allegri, l'entraîneur, devrait aligner son attaque à deux,  Robinho-Zlatan Ibrahimovic, soutenue par un milieu (Clarence Seedorf?), et son  milieu à trois avec lesquels il a initié la vertueuse série qui a porté son  équipe aux commandes. Et Ronaldinho devrait encore s'asseoir sur le banc. La Juventus, qui n'a réussi qu'une seule fois dans la saison à aligner deux  victoires en championnat, doit se méfier de Catane, invaincu à domicile cette  saison. Sinon, elle pourrait laisser l'AC Milan creuser encore l'écart.

L'AS Rome, stoppée à Palerme après une série de sept matches sans défaite  (cinq victoires), est sommée de reprendre sa marche en avant si elle veut  effectuer une remontée au classement comme celle de l'an dernier. Mais le  Chievo, qui n'a pas joué à Bologne le week-end dernier en raison de la neige,  reste sur une probante victoire contre l'Inter (2-1). Enfin les grands outsiders de Sud, Naples et Palerme, s'affrontent dans un  duel qui pourrait porter son vainqueur sur le podium. Le vent souffle pour les  Rose et Noirs, qui restent sur une brillante victoire aux dépens de la Roma  (3-1) alors que Naples vient de chuter à l'Udinese (1-3).

Julien Lamotte