Joie Samuel Eto'o et Wesley Sneijder Inter Milan 09 2010
Eto'o et Sneijder, les deux buteurs de l'Inter | AFP - Filippo Monteforte

L'Inter s'accroche, Naples s'ecroule

Publié le , modifié le

L'inter Milan a conforté sa 2e place en s'imposant devant la Lazio de Rome (2-1) lors de la 34e journée, et reste à huit points du Milan AC qui a gagné à Brescia 1-0. Coup d'arrêt pour Naples, battu à Palerme (2-1), mais qui maintient sa 3e place en profitant des doubles défaites de la Lazio et d'Udinese, battu à domicile par Parme (0-2). La Roma se replace en l'emportant devant Vérone (1-0).

L'Inter Milan a  fait un grand pas vers la Ligue des Champions, même si le titre sera difficile à aller chercher. Les Milanais ont en effet gagné le match qu'ils devaient gagner, face à un concurrent direct, la Lazio de Rome. Pourtant l'Inter a mal démarré sa rencontre. Avant la demi-heure de jeu, le champion en titre était en effet réduit à dix et mené au score, suite à un penaly obtenu et transformé par Zarate, en même temps que l'expulsion de Julio Cesar (0-1, 23e).

Malgré tout, l'Inter a su réagir. D'un coup franc, Sneijder a remis lesNerazzuri sur le bon chemin (40e), avant que leur maîtrise tactique - bloc défensif intransigeant et contres rapides- ne permette à Eto'o de se distinguer. Sevré de but depuis cinq matches, le Camerounais a échappé à la défense de la Lazio avant d'éliminer et tromper Muslera (2-1, 53e). L'Inter a alors souffert à...dix contre dix (expulsion de Mauri, 66e), aurait pu tout aussi bien enfoncer le clou, mais a finalement dû se contenter de ce score. Un score malgré tout suffisant pour envisager tranquillement la fin de saison.

Le Milan se rapproche du titre

Un but de Robinho récompensant tardivement la nette domination de l'AC Milan à Brescia (1-0) samedi a rapproché un peu plus les Rossoneri du titre de champion d'Italie.  L'AC.Milab a totalement dominé la partie et aurait pu ouvrir la marque dès la première période par Cassano dont un tir de près, seul devant le gardien Arcari, a frôlé la barre transversale (42e).  Les incessantes attaques des Milanais, par les tandems Van Bommel/Robinho ou Seedorf/Cassano, ont fini par faire craquer la défense locale en seconde période où, paradoxalement, l'avant-dernier a montré un visage beaucoup plus offensif. Diamanti a notamment touché la barre transversale sur l'une des offensives de son club. Et sur un contre rapidement mené qu'Antonio Cassano, le meilleur homme du match avec trois occasions très nettes, a idéalement servi Robinho pour le seul but de la partie (82e). Les hommes de Massimo Allegri n'ont plus besoin que de quatre points lors des quatre dernières journées pour soulever leur 18e Scudetto.

En revanche, Naples n'a plus aucune chance de se mêler à la lutte finale après sa défaite à Palerme (2-1).Les choses avaient bien débuté pour le Napoli qui bénéficait d'un penalty dès la 2e minute de jeu que Cavani se chargeait de transformer, inscrivant son 26e but de la saison. Mais les Siciliens égalisaient par Balzaretti (38) puis doublaient la mise juste avant la mi-temps par Bovo, sur un nouveau penalty (45+1).Udinese (5e) a râté le coche en s'inclinant 2-0 sur sa pelouse face à Parme (14e), qui engrange un succès capital dans l'optique du maitien. S'il avait gagné, le club du Frioul se serait emparé de la quatrième place synonyme de tour préliminaire de la C1. 

Plus tôt dans l'après-midi, l'AS Rome avait renoué avec la victoire sur sa pelouse en battant le Chievo Vérone (1-0), gardant un petit espoir de se qualifier pour la Ligue des champions. Les Romains sont sixièmes à quatre points du grand rival la Lazio. En bas de tableau, Bari battu à domicile par la Sampdoria Gênes (0-1) est relégué en Serie B alors que les Gênois sortient de la zone rouge.

Enfin, la Juve n'en finit pas de rentrer dans le rang. Une nouvelle fois tenue en échec sur sa pelouse (2-2 contre Catane), l'équipe turinoise voit sa 7e place menacée par Palerme.