Inter joie eto'o 102010
Les Interistes ont brillé | AFP

L'Inter retarde le sacre du Milan

Publié le , modifié le

Un doublé de Giampaolo Pazzini dans le temps additionnel à Cesena (2-1), samedi, a retardé le sacre de l'AC Milan, qui espérait être champion d'Italie dimanche. Vainqueur de Bologne 1-0, les Rossoneri devront donc attendre la semaine prochaine pour faire la fête. C'est un but de Flamini (8e) qui a rapproché le Milan de son 18e scudetto. La Fiorentina a corrigé l'Udinese 5-2. En soirée, la Roma s'est imposée à Bari 3-2.

"Inutile de cacher la réalité: si l'Inter ne gagne pas à Cesena, nous remporterons le championnat, et si ce n'est pas ce dimanche, ce sera la semaine prochaine", avait dit avant la 35e journée l'entraîneur de Milan, Massimiliano Allegri. En effet, malgré le succès interiste à Cesena (2-1), il n'y a pas de suspense pour l'attribution du scudetto. Dimanche, les Milanais ont assuré l'essentiel contre Bologne grâce à un petit but de Mathieu Flamini. Le milieu de terrain français a marqué après un grand pont sur Miguel Britos et un premier tir repoussé dans ses pieds par Emiliano Viviano (8e).

Naples a fait un grand pas vers la qualification directe à la Ligue des champions, et a aussi gardé un souffle d'espérance, en battant le Genoa (1-0) grâce à un but de Marek Hamsik (83) concrétisant une domination longtemps stérile. L'équipe surprise de la saison se remet, après deux défaites consécutives. Troisième à 6 points des +Rossoneri+, le Napoli ne pourrait plus rattraper le Milan si celui-ci battait Bologne. En Serie A, les oppositions particulières départagent les ex-aequo et Milan a deux fois battu Naples (et a également remporté les deux derbies contre l'Inter).

Si le titre devrait revenir au Milan, la dernière place qualificative pour les barrages de la C1, la quatrième, est toujours convoitée par trois équipes. La Lazio Rome, pour l'instant assise sur le strapontin avec 60 points, reçoit lundi la Juventus Turin pour le match "le plus important de la saison", selon l'entraîneur Edy Reja. L'Udinese (59 pts) a raté le coche en s'inclinant lourdement à la Fiorentina 5-2. Une chance pour l'AS Rome (59 pts) qui s'est imposée dans la douleur à Bari 3-2. Menée 2-1, la Roma a renversé la vapeur. Avec un doublé qui le porte à 206 buts, Francesco Totti est devenu le 5e meilleur buteur de l'histoire du calcio devant Roberto Baggio.