Esteban Cambiasso (Inter Milan)
Esteban Cambiasso (Inter Milan) | GIUSEPPE CACACE / AFP

L'Inter progresse

Publié le , modifié le

L'Inter Milan a remporté une victoire probante à Udine (3-0) pour conforter sa quatrième place pour la 11e journée de Championnat d'Italie où l'AS Rome vise au Torino une onzième victoire de rang.

Après trois nuls, une défaite et une victoire, l'Inter retrouve un rythme  d'équipe de tête. Un but de la tête de Rodrigo Palacio, sur un coup franc de  Saphir Taïder, et une volée d'Andrea Ranocchia, encore de la tête, ont vite mis  à genoux l'Udinese. En fin de match, Ricky Alvarez a donné de l'ampleur au score sur un contre. L'Inter de Walter Mazzarri gagne en épaisseur à chaque journée. Elle n'a  perdu qu'une seule fois cette saison, contre la Roma invincible (3-0 à San  Siro), et seule la marche incroyable des équipes de tête la laisse si loin du  podium, à six longueurs de Naples et de la Juventus Turin. A la hauteur de l'Inter, l'étonnant promu Vérone continue son excellent  début de saison, vainqueur de Cagliari (2-1) grâce notamment au cinquième but  de la saison de l'increvable Luca Toni (36 ans).

Dans les deux autres matches de dimanche après-midi, deux mal-classés se  sont imposés à l'extérieur. Sassuolo a gagné le premier match en déplacement de son histoire en Serie  A, à la Sampdoria Gênes, un rocambolesque 4-3, avec un triplé de l'attaquant  des Espoirs, Domenico Berardi (dont deux penalties). Le promu s'est imposé à la  90e minute, après s'être laissé rejoindre à onze contre dix de 3-1 à 3-3. Le Genoa a lui ramené trois points de la Lazio Rome (0-2) grâce à un  excellent match de son gardien, Mattia Perin, qui a découragé Miroslav Klose et  compagnie avant que le Slovaque Juraj Kucka ne frappe en contre. Sur une main  du Français Michael Ciani, Alberto Gilardino a doublé la mise sur penalty. Mais l'affiche de la journée se joue au stade Olympique de Turin, où la  Roma tentera d'améliorer son record de dix victoires sur dix matches depuis le  début de la saison, pour égaler le record d'Europe de Tottenham (1960-1961), et  reprendre ses 5 points d'avance sur Naples et la Juve.

AFP