Juventus
Sebastian Giovinco et Andrea Pirlo (Juventus) | AFP - ALBERTO LINGRIA

L'Inter pour ralentir la Juve

Publié le , modifié le

La Juventus Turin est bien partie pour un deuxième titre consécutif, mais a encore deux matches difficiles à négocier contre les clubs milanais, à commencer par le derby d'Italie chez l'Inter, samedi pour la 30e journée.

Avec 9 points d'avance sur Naples, virtuellement 10  puisque la Juve a gagné la confrontation directe (2-0/1-1) déterminante en cas  d'égalité, la Vieille Dame est presque en haut de l'escalier. Il lui reste deux  marches vraiment périlleuses: l'Inter samedi et la réception de l'AC Milan pour  la 33e journée. A l'aller, les Nerazzurri en pleine période faste de dix  victoires s'étaient imposés à Turin (3-1), brisant la série d'invincibilité de  la Juve en championnat (49 matches). Mais depuis les Bianconeri ont pris le  large. Avant de défier le Bayern Munich, en quarts de finale de la Ligue des  champions (2 et 10 avril), les hommes d'Antonio Conte doivent donner un coup de  collier contre l'ennemi héréditaire pour préserver leur tranquillité en Serie  A. L'Inter, à 7 points - avec un match en retard - de cette troisième place  tant convoitée, cherche une victoire qui la lancerait dans le sprint final,  mais est fortement diminuée. Diego Milito, auteur d'un doublé à l'aller, est  blessé, son compatriote argentin Diego Palacio revient d'un match en haute  altitude en Bolivie, et les autres Sud-Américains, les Uruguayens Alvaro  Pereira et Walter Gargano et le Colombien Freddy Guarin, n'ont regagné Milan  que vendredi après des problèmes d'avion.

Le Napoli et Milan n'ont pas le droit à l'erreur

Naples et l'AC Milan (à 11 points) n'ont de toutes façons  pas un programme de tout repos pour profiter d'un éventuel faux-pas de la Juve,  en ce samedi regroupant tous les matches de la journée pour préserver le  dimanche de Pâques. Le Napoli joue en soirée au Torino, qui cherche les  derniers points qui assureraient le maintien. Milan va à Vérone chez le Chievo,  qui a justement battu Naples (2-0) lors de son précédent match. Naples et Milan  comptent sur leurs buteurs vedettes, Edinson Cavani et Mario Balotelli, auteur  chacun d'un doublé la journée précédente. "Super Mario" a brillé aussi avec  l'Italie, marquant un but superbe contre le Brésil (2-2 en amical) avant  d'inscrire un doublé à Malte (2-0) en qualification du Mondial. "El Matador",  en revanche, s'est loupé avec l'Uruguay contre le Paraguay (1-1) puis le Chili  (défaite 2-0), deux résultats qui éloignent la Celeste du Brésil, et s'est  retrouvé coincé outre-Atlantique comme ses compatriotes. Son équipe espérait le  retrouver directement à Turin.

Une finale pour le maintien

Loin de la lutte pour l'accession à la Ligue des  champions, qui concerne également Cagliari-Fiorentina (4e), Lazio Rome  (5e)-Catane (8e) et Palerme-AS Rome (6e), le Genoa et Sienne disputent un match  crucial pour éviter la descente en Serie B. Les Génois n'ont plus qu'un point  d'avance sur Sienne et son attaquant miracle, Innocent Emeghara. Ce Suisse  d'origine nigériane, prêté par Lorient, a déjà marqué 5 buts en huit matches  depuis son arrivée en janvier. L'avantage du terrain est pour le Genoa, mais  l'élan est toscan.

Francesco Totti a fêté jeudi les 20 ans de son premier  match de Serie A sous le maillot de la Roma. A 36 ans, le capitaine romain,  champion 2001 et vainqueur de la Coupe du monde 2006, continue à marquer. Il y  a deux semaines, il a marqué son 226e but en Championnat d'Italie, ce qui en  fait le 2e buteur de l'histoire derrière le champion du monde 1938 Silvio Piola  (274 buts).

AFP