Luciano Spalletti, le coach de l'Inter Milan
Luciano Spalletti, le coach de l'Inter Milan | Miguel MEDINA / AFP

L'Inter perd encore du terrain

Publié le , modifié le

Tenue en échec sur son terrain dimanche par le Torino (2-2), l'Inter Milan ne compte qu'un seul point après deux journées de Serie A, alors que la Juventus Turin et Naples, les favoris que les Nerazzurri devaient concurrencer, ont fait le plein.

La défaite de la première journée face à Sassuolo (1-0) avait déjà été un signal très négatif pour cet Inter pourtant solidement renforcée à l'intersaison (De Vrij, Politano, Vrsjalko, Keita, Nainggolan...). Le rachat était donc attendu dimanche pour la première sortie à San Siro, face au Torino, lui aussi battu lors de la première journée (1-0 face à l'AS Rome). Et les Milanais ont d'abord semblé avoir trouvé le bon rythme avec deux buts dès la première demi-heure, signés Perisic (7e) et De Vrij (32e).

Mais l'équipe de Luciano Spalletti a plongé physiquement autour de l'heure de jeu, permettant aux Turinois de revenir, d'abord par Belotti (55e), qui profitait d'une mauvaise inspiration du gardien Handanovic, puis par le Français Meité, auteur d'un joli but (2-2, 68e). En fin de match, Sirigu sortait un superbe arrêt devant Perisic pour sauver le point du Torino et plonger l'Inter en plein doute. 
 

AFP