Inter Milan - Parme
Hugo Armando Campagnaro face au Parmesan Raffaele Palladino | AFP - OLIVIER MORIN

L'Inter ne vient pas à bout de Parme

Publié le , modifié le

Dans le dernier match de la 15e journée de Série A, l'Inter Milan et Parme n'ont pas pu se départager (3-3). Comme la veille dans le match Naples-Udinese, la fièvre a envahi les défenses de chaque équipe, avec notamment trois buts inscrits en cinq minutes juste avant l'heure de jeu. Mais cela ne fait pas les affaires des Milanais, qui demeurent à 4 longueurs des Napolitains, et à 12 du leader turinois.

Les soirées se suivent et se ressemblent en Italie. Au lendemain du Naples-Udinese conclu par un (3-3) et trois buts inscrits en onze minutes en toute fin de rencontre, Inter-Parme a fait encore mieux. Entre l'égalisation à (2-2) de Rodrigo Palacio pour l'Inter et l'égalisation à (3-3) de Nicola Sansone pour Parme, seulement cinq minutes. Et les deux équipes n'en étaient pas à leur coup d'essai, puisque Palacio avait déjà égalisé à la 44e minute, juste avant que Marco parolo ne redonne l'avantage aux Parmesans à la 45e. 

Dans ce match complètement fou et rempli d'occasions de part et d'autre, Palacio a fait la bonne affaire sur le plan personnel. Avec son doublé, il prend la deuxième place du classement des buteurs, avec 9 réalisations, à trois longueurs de Rossi, le buteur de la Fiorentina. Sur le plan collectif, la mauvaise affaire est pour les Intéristes, qui restent en quatrième position alors qu'ils pouvaient profiter du nul des Napolitains hier pour se rapprocher de leur 3e place.