Keisuke Honda (Milan AC) et Felipe Melo  (Inter Milan) 2015
Keisuke Honda (Milan AC) et Felipe Melo (Inter Milan) | GIUSEPPE CACACE / AFP

L'Inter Milan s'offre le 163e derby

Publié le , modifié le

Tenu en échec 0-0 l'an passé sur sa pelouse à l'occasion du derby milnais, l'Inter a pris sa revanche, ce dimanche, lors de la 3e journée de Serie A. Les Nerazzurri se sont imposés 1-0 grâce à un but de Fredy Guarin un peu avant l'heure de jeu mais aussi grâce à un Samir Handanovic très solide dans ses buts. Grâce à cette nouvelle victoire, la troisième en autant de rencontres, l'Inter consolide sa place de leader du championnat italien tandis que l'AC Milan stagne à la 12e place.

Un match bouillonnant

Un derby si tôt dans la saison, rien de tel pour avoir un public chauffé à blanc. Et comme on pouvait s'y attendre le spectacle était au rendez-vous même si le score final était loin de refléter la hargne offensive des deux équipes.

Dans le Stade Giuseppe Meazza, il ne fallait que trois petites  minutes pour assister à la première occasion de ce derby. Sur une faute des Nerazzurri, un contre milanais venait semer la zizanie dans le camp de l’Inter mais Samir Handanovic parvenait à préserver ses cages. Dans la foulée, l’Inter se montrait à son tour dangereux mais le tir de Stevan Jovetic ne trouvait pas le bon chemin. Ces deux occasions étaient la preuve – s’il en fallait une – que les deux équipes allaient se rendre coup pour coup dans ce 163e derby milanais.

A la demi-heure de jeu, dans un jeu plutôt rugueux, le portier intériste interceptait un tir à ras de terre de Keisuke Honda. Un nouveau tir de Jovetic manquait sa cible (39e) et le portier milanais Diego Lopez mettait fin avec panache à une nouvelle occasion de l’Inter par l’intermédiaire de Fredy Guarin (43e). A la pause, les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur un score vierge et nul mais après une première mi-temps très disputée et vivante.

Handanovic résiste

En début de seconde période, la pluie faisait son apparition au stade Giuseppe Meazza. Mais cela ne perturbait en rien les assauts des Nerazzurri qui finissaient par trouver la faille un peu avant l’heure de jeu. La délivrance venait du pied de Guarin qui, à l’issue d’une course dans l’axe, trouvait le petit filet de Lopez (1-0 à la 57e). Un peu sonnés, les Rossoneri mettaient du temps à s’offrir une réelle occasion de réponse à cette ouverture du score. C’était finalement Mario Balottelli qui, à deux reprises et en seulement 5 minutes, semait la panique dans le camp intériste. Sauvé par son poteau (78e) puis auteur d’une belle parade (83e), Handanovic répondait bien présent et ce pour le plus grand bonheur des supporters de l’Inter.

Des supporters qui exultaient après une fin de rencontre rugueuse et 5 minutes de temps additionnel qui n’allaient rien changer au score final. L’Inter s’imposait donc 1-0 et remportait ainsi le 163e derby milanais. Au classement, les troupes de Roberto Mancini sont leaders tandis que celles de Sinisa Mihajlovic stagnent en deuxième partie de tableau. 

Isabelle Trancoën