Icardi Fiorentina Inter Milan
La Fiorentina est venue à bout de l'Inter. | HOCH ZWEI / Italy Photo Press / HOCH ZWEI / DPA

L'Inter Milan se saborde dans un match fou

Publié le , modifié le

Battu 5-4 samedi sur le terrain de la Fiorentina, l'Inter Milan est en pleine déroute et aura bien du mal à se qualifier pour l'Europa League, à laquelle l'Atalanta Bergame croit en revanche de plus en plus après son succès contre Bologne lors de la 33e journée.

A l'heure de jeu, l'Inter ne maîtrisait pas grand-chose mais au moins, elle menait 2-1, Perisic (29e) et Icardi (34e) ayant répondu à Vecino (23e). Et rien ne laissait présager l'effondrement à venir: quatre buts en un gros quart d'heure. Totalement perdus et incapables de la moindre réaction, les Milanais ont alors laissé la Fiorentina se déchaîner alors qu'elle aurait pu au contraire sombrer après le penalty totalement raté de son N.10 Bernardeschi (59e). Astori (62e), Vecino (64e) et le Sénégalais Babacar avec un doublé (70, 79e) ont ainsi profité des incroyables largesses de la défense milanaise pour porter le score à 5-2.

En toute fin de match, deux nouveaux buts d'Icardi (89e et 90e+2) ont redonné un peu d'espoir aux Nerazzurri mais ils n'ont pas pu accrocher un point. Avec deux nuls et trois défaites lors des cinq dernières journées, l'Inter n'avance plus et reste coincée à la 7e place, avec désormais un seul point d'avance sur la Fiorentina. Surtout, les places qualificatives pour l'Europa League (de la 4e à la 6e) s'éloignent. L'AC Milan, 6e, recevra dimanche Empoli (17e) et une victoire donnerait aux Rossoneri cinq points d'avance sur leurs voisins.
L'Atalanta Bergame a elle provisoirement pris la 4e place en battant difficilement Bologne 3-2 en ouverture de cette 33e journée.

Bologne était revenu de 2-0 à 2-2 mais le défenseur central Caldara a donné les trois points à son équipe en marquant à la 75e minute sur un corner. L'Atalanta a deux points d'avance sur la Lazio Rome, qui peut reprendre la 4e place en cas de victoire dimanche face à Palerme.