Rodrigo Palacio (Inter Milan)
Rodrigo Palacio (Inter Milan) | GIUSEPPE CACACE / AFP

L’Inter Milan lâche du terrain

Publié le , modifié le

Rejointe in extremis sur le terrain du Torino (3-3), l’Inter a raté l’occasion de revenir à deux points du duo Naples-Juventus, le tandem dauphin de l’irrésistible Roma. Les Nerazzuri restent 5e, et ils peuvent regretter d’avoir laissé passer leur chance. Farnerdu a ouvert le score avant l’égalisation signée Guarin. Immobile a redonné l’avantage aux locaux avant le doublé de Rodrigo Palacio. Mais Bellomo a arraché le nul dans les derniers instants du match.

"Pazza Inter", l'équipe "nerazzurra" a bien porté son surnom, qu'elle doit  à sa capacité à obtenir des résultats spectaculaires, bons comme mauvais.  L'Inter a tout vécu au Torino (3-3): deux fois menée au score, elle avait la  victoire au bout du pied avant de concéder l'égalisation à la dernière minute,  le tout en infériorité numérique! Son gardien, Samir Handanovic, a été exclu  dès la 5e minute pour avoir fauché Alessio Cerci.

Son remplaçant, Juan Pablo  Carrizo a arrêté le penalty de Cerci mais a fini par s'incliner sur une frappe  d'Alexander Farnerud. L'Inter a égalisé une première fois sur un retourné du  Colombien Fredy Guarin, le "Toro" a repris les devants par son duo Cerci-Ciro  Immobile, mais deux buts de Rodrigo Palacio semblaient donner la victoire à  l'Inter, avant un coup franc direct dans un angle impossible de Nicola Bellomo  (90). L'Inter ne profite pas des faux-pas de Naples et de la Juve et ne revient  qu'à quatre longueurs du podium.