Stefano Pioli nouveau coach de l'Inter Milan
Stefano Pioli | MARCO BERTORELLO / AFP

L'Inter Milan grimpe encore

Publié le , modifié le

L'Inter Milan a décroché samedi lors de la 22e journée une septième victoire consécutive en Championnat d'Italie en battant Pescara 3-0 et a profité de la défaite de la Lazio Rome pour s'installer à la 4e place du classement. La remontée se poursuit pour l'équipe de Stefano Pioli et l'objectif Ligue des champions, qui semblait plus que compromis quand le technicien italien a remplacé Frank De Boer, est de nouveau crédible.

Naples, qui occupe la troisième marche du podium, n'est en effet que deux points devant en attendant son match de dimanche face à Palerme. Face à la lanterne rouge Pescara, les nerazzurri n'ont absolument pas tremblé et les trois buts d'écart - inscrits par D'Ambrosio (24e), Joao Mario (43e) et Eder (73e) - reflètent bien la différence de niveau entre les deux équipes. Les Milanais auront un match infiniment plus difficile la semaine prochaine quand ils iront à Turin affronter la Juventus. Ce nouveau "Derby d'Italie" sera aussi un bon moyen de savoir ce que vaut vraiment l'Inter et quelles peuvent être ses ambitions. En attendant, Icardi et ses équipiers se sont donc installés à la quatrième place, deux points devant la Lazio Rome, qui a elle été battue 1-0 sur son terrain par le Chievo Vérone. Déjà décrochée par le trio de tête (Juventus, AS Rome et Naples), et dépassée par l'Inter, la Lazio est en outre désormais sous la menace directe de l'Atalanta Bergame (6e) et de l'AC Milan (7e) qui peuvent la dépasser ou la rejoindre s'ils s'imposent dimanche (respectivement face à Torino et à l'Udinese). Il s'agit de la deuxième défaite d'affilée pour les hommes de Simone Inzaghi, qui avaient été logiquement battus la semaine dernière par la Juventus (2-0). Celle de samedi est plus inattendue. Le Chievo, qui passe de la 14e à la 10e place, a longtemps contrôlé prudemment la Lazio, très inoffensive. Mais les Véronais se sont enhardis en fin de match et en ont été récompensés par un but signé Inglese à la 90e minute. Dimanche, la Juventus, leader, se déplacera sur le terrain de Sassuolo (14e). Les Turinois, qui ont un match en retard à disputer, n'ont qu'un point d'avance sur la Roma, qui sera à Gênes pour affronter la Sampdoria.

AFP