L'incroyable naufrage de la Juventus

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Ibrahimovic buteur contre la Juve avec Milan, le 7 juillet 2020
Ibrahimovic buteur contre la Juve avec Milan, le 7 juillet 2020 | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La Lazio avait perdu, la Juventus menait 2-0 contre l'AC Milan et le championnat d'Italie semblait joué. Mais les Turinois ont subi un invraisemblable naufrage et se sont finalement inclinés 4-2, laissant la Serie A encore ouverte.

Trois buts en cinq minutes: Ibrahimovic sur penalty à la 62e, Kessié sur un exploit personnel à la 66e et Leao d'une belle frappe à la 67e minute. En contrôle du match, dominatrice, portée par l'ouverture du score magnifique de Rabiot et un nouveau but de Ronaldo, la Juventus s'est pourtant écroulée à San Siro, sans aucun signe annonciateur ni explication évidente.

Une première depuis 2017

En fin de match, Rebic a même ajouté un quatrième but en profitant d'une énorme erreur d'Alex Sandro pour ajouter un peu de sel sur la plaie turinoise et faire grimper Milan à la 5e place. Débuté sur les notes du "Thème de Deborah" d'Ennio Morricone, décédé lundi, le match s'est donc fini sur une énorme surprise et sur un statu quo en tête de classement.

Jamais la Juve n'avait encaissé autant de buts depuis la finale de la Ligue des champions 2017 perdue contre le Real Madrid (4-1). En championnat, la dernière fois que la "Vieille dame" avait pris 4 buts c'était... en octobre 2013 sur le terrain de la Fiorentina (4-2). Les Turinois n'ont pas profité de la défaite de leur dauphine, la Lazio Rome, un peu plus tôt à Lecce (2-1) et ne gardent donc "que" sept points d'avance sur les Romains.

Pourtant, quand Rabiot a expédié sa frappe du gauche dans la lucarne de Donnarumma (47e), le gouffre semblait devoir s'élargir à 10 points. Longtemps en difficulté cette saison, le milieu de terrain français de la Juventus a inscrit un but magnifique, le premier de son séjour turinois. Après avoir gagné un duel sur sa puissance physique, il a infligé un petit pont à Theo Hernandez puis couru sur 40m en semant deux Milanais au passage avant de tromper le gardien inverse.

Mais ce but a donc été inutile et le match a basculé sur un détail. A la 61e minute, l'arbitre a dans un premier temps donné un carton jaune au Milanais Rebic pour une main volontaire. Appelé par le VAR, il a constaté que l'attaquant rossonero avait en fait joué le ballon de la poitrine et l'avait expédié... sur le bras de Bonucci, sanctionné d'un penalty. Ibrahimovic l'a transformé pour répondre à Ronaldo et le match a tourné.

à voir aussi Revivez l'incroyable remontada de l'AC Milan face à la Juventus Turin Revivez l'incroyable remontada de l'AC Milan face à la Juventus Turin

Cette défaite turinoise redonne donc un petit espoir de titre à la Lazio, qui en perdant à Lecce (2-1) les avait apparemment tous perdus. "Notre rêve doit continuer. Nous devons viser la qualification arithmétique en Ligue des Champions, ce qui était notre objectif", avait déclaré l'entraîneur romain Simone Inzaghi. C'était avant de savoir que la Juve allait perdre.

En fin de match, la déception romaine s'est transformée en nervosité et le défenseur espagnol Patric a été expulsé pour avoir mordu le défenseur de Lecce Lucioni, comme Luis Suarez avec Giorgio Chiellini lors du Mondial-2014. Le début de match avait déjà été animé avec un but de Lecce dès la 3e minute, annulé pour une main en début d'action.

L'Inter à quatre points

Dans la foulée, Caicedo avait donné l'avantage à la Lazio (5e) en profitant d'une erreur du gardien Gabriel, ensuite auteur d'un match de très haut niveau. Mais Lecce, qui avec ce succès mérité sort de la zone de relégation (17e), a bien réagi. Mancosu a d'abord raté un penalty, mais l'équipe des Pouilles ne s'est pas découragée et a égalisé par Babacar (30e) avant le but de la victoire signé Lucioni juste après la pause (47e). Pénalisé par un effectif sans doute trop réduit pour affronter le rythme de cette reprise post-confinement, la Lazio doit désormais également regarder derrière elle.

L'Inter Milan (3e) est à quatre points avant d'aller affronter le Hellas Vérone jeudi et l'Atalanta Bergame (4e), qui recevra la Sampdoria Gênes mercredi, n'est qu'à cinq longueurs et est en grande forme.

AFP