Les salaires plafonnés en Serie B italienne

Publié le , modifié le

Les patrons des clubs de Serie B, deuxième division du football italien, ont décidé de plafonner le salaire des joueurs dès la saison prochaine pour éviter la disparition pure et simple de certains clubs au bord de la ruine.

Voilà une décision qui pourrait faire jurisprudence. A l'heure où de nombreux clubs en Europe sont à la peine financièrement, les patrons de Serie B italienne ont choisi de prendre des dispositions. "Il a été décidé à l'unanimité que les contrats prenant effet le 1er juillet devront être standardisés avec une part fixe et variable n'excédant pas chacune 150.000 euros brut", ont-ils fait savoir dans un communiqué.

La Serie B italienne profondément malade

Souffrant d'affluences médiocres, de la baisse du montant des droits télévisés et de la tendance des clubs de Serie A à recruter à l'étranger plutôt que de piocher dans son vivier, la deuxième division italienne abritent de nombreuses équipes en profondes difficultés financières. A l'heure où l'on ne voit plus que les fortunes russes ou qataris, les dirigeants italiens rappellent que ce confort n'est l'apanage que d'une minorité. Un décision qui pourrait faire des émules.

Jerome Carrere