Les joueurs de Parme refusent de jouer

Publié le , modifié le

Les joueurs de Parme, attendus dimanche sur le terrain du Genoa pour la 24e journée du Championnat d'Italie, ont dit refuser de jouer avant la réunion de la ligue italienne le 6 mars qui doit statuer sur la fin de championnat du club au bord de la faillite.

"Nous n'irons pas à Gênes, nous avons demandé que le match soit reporté et, s'il ne nous est pas accordé, nous sommes prêts à faire grève, ce qui veut dire que nous perdrons 0-3 sur tapis vert", a déclaré à la presse le capitaine, Alessandro Lucarelli, à la sortie du centre sportif de Collecchio. La ligue n'a pas répondu dans l'immédiat à la demande de report, et le club a annoncé une conférence de presse avec Lucarelli et l'entraîneur Roberto Donadoni samedi à la mi-journée.

Dernier de Serie A, Parme n'avait pas pu accueillir l'Udinese lors de la précédente journée faute de moyens financiers pour ouvrir son stade en toute sécurité, et ce match est pour l'instant reporté. Le club a cependant assuré vendredi qu'un nouveau petit contrat de parrainage lui permettait de payer le déplacement à Gênes. Mais la situation est telle que la faillite du club pourrait être prononcée le 19 mars et, en fonction de la décision du tribunal, les "Ducs" risquent de ne pas finir la saison.

La Ligue italienne (Lega) a annoncé jeudi soir la tenue d'une réunion le 6 mars sur le cas de Parme pour statuer sur la fin de championnat du club, qui pourrait être retiré de la compétition et se voir donner ses matches non disputés perdus 3-0 sur tapis vert. Parallèlement, le syndicat des joueurs de football italiens (AIC) a décidé jeudi de retarder d'un quart d'heure les coups d'envoi des matches de championnat ce week-end en hommage à Parme. Vainqueur de trois coupes d'Europe dans les années 1990, le club avait déjà connu une banqueroute spectaculaire il y a dix ans.

AFP