Carlos Bacca
Carlos Bacca a ouvert le score pour le Milan face à Empoli | GIUSEPPE CACACE / AFP

Le Milan ouvre son compteur

Publié le , modifié le

L'AC Milan, sans Mario Balotelli resté sur le banc, s'est péniblement imposé 2-1 contre Empoli samedi lors de la deuxième journée de Serie A et signe sa première victoire cette saison après sa défaite inaugurale face à la Fiorentina (2-0).

Pour son premier match à San Siro, le Milan de Sinisa Mihajlovic n'avait pas le droit à l'erreur et se devait de prendre les trois points, notamment après le revers face à la Fiorentina lors de la première journée. Il les a obtenus,  mais il reste beaucoup de travail. Sans Philippe Mexès, ni Jérémy Ménez, les Milanais ont ouvert la marque grâce à l'international Carlos Bacca, arrivé cet été de Séville (16e). Luiz Adriano, lui aussi arrivé cet été en provenance du Shakhtar Donetsk, a marqué le deuxième but des Rossoneri d'une belle tête sur corner (69e), alors que Riccardo Saponara avait remis les deux équipes à égalité (20e). 

Une défense et un milieu de terrain qui inquiètent

Si en attaque, le Milan a donc des options de qualité (Balotelli a démarré sur le banc), sa défense et surtout son milieu de terrain sont en revanche apparus en chantier. La défense a été régulièrement mise hors de position, comme sur la remarquable action Maccarone-Saponara qui a abouti au but d'Empoli. Quant au milieu de terrain, il a semblé sans imagination ni beaucoup de qualité technique.

Dans le premier match de cette deuxième journée, Sassuolo s'était imposé 1-0 dans les dernières minutes sur la pelouse de Bologne. Le but d'Antonio Floro Flores offre la première place provisoire à Sassuolo, qui a remporté ses deux matches.