seedorf ronaldinho milan 032010
Seedorf et Ronaldinho | AFP-Meyer

Le Milan AC n'y arrive pas...

Publié le , modifié le

Le Milan AC a poursuivi son chemin chaotique en Serie A samedi en étant sauvé d'une défaite à domicile par un but du vétéran Filippo Inzaghi (1-1). Battus à Cesena le week-end dernier, vainqueurs sans convaincre d'Auxerre mercredi en Ligue des champions, les Milanais n'ont dû leur salut qu'à un geste d'Inzaghi qui, à 37 ans, reprenait du service en raison des absences d'Alexandre Pato et de Robinho, tous deux blessés.

Le buteur suédois Zlatan Ibrahimovic, auteur des deux buts de son équipe face à Auxerre, est retombé dans ses errements, tandis que le milieu de terrain Kevin Prince Boeteng s'est montré en revanche une nouvelle fois à son avantage. Ronaldinho regrettait les "deux points de perdus" par l'AC Milan."C'est toujours difficile devant une défense renforcée, avec tant dejoueurs  devant vous, a dit Ronaldinho au micro de Sky Sport. Onvoulait une bonne  victoire, importante pour le plaisir, pour continuerà travailler, mais ce sont deux points de perdus. Quand on joue àdomicile, on ne doit pas laisser échapper  la possibilité de prendretrois points."

"Mais il faut continuer comme ça, a poursuivi le Brésilien, bientôtnous  arriverons à faire les choses qui pour l'instant ne fonctionnentpas bien. Nous  commettons encore beaucoup d'erreurs, mais nous n'avonsjoué que quatre matches  cette saison, il nous faudrait maintenant unebonne série."

La Fiorentina, qui a elle aussi très mal débuté la saison, s'est inclinée à domicile 2-1 face à la Lazio. Les Florentins n'ont glané qu'un seul point en trois matches. "Si l'équipe ne fonctionne pas, ce n'est pas de la faute des joueurs, c'est  seulement de ma faute", a dit Mihajlovic, l'entraîneur de la Fiorentina. "Je ne m'occupe pas de savoir si les supporteurs ont compris, je ne m'occupe  pas de leurs chants (hostiles), le coupable de tout cela c'est moi, parce que  c'est moi qui fait les choix et entraîne l'équipe. Il ne faut pas toucher aux  joueurs, il ne faut rien leur dire, en ce moment on ne peut pas faire mieux", a  poursuivi Mihajlovic, arrivé cet été sur le banc de la Fiorentina pour succéder  à Cesare Prandelli, devenu sélectionneur national.

L'Inter Milan, tenant du titre, se déplace dimanche à Palerme sans son Néerlandais Wesley Sneijder, blessé.

Gilles Gaillard