Zlatan Ibrahimovic contrôle le ballon Inter AC Milan 11 2010
Zlatan Ibrahimovic | AFP - OLIVIER MORIN

Le Milan AC continue

Publié le , modifié le

L'AC Milan a conservé ses 3 points d'avance sur Naples en tête du Championnat d'Italie en gagnant au Chievo Vérone (2-1) lors de la 26e journée, dimanche, où la Juventus et l'AS Rome ont coulé, les Turinois à Lecce (2-0) et les Romains au Genoa (4-3). Les Napolitains, de leur côté, ne lâchent rien. Ils se sont imposés devant Catane (1-0) dans le dernier match de la la journée.

Milan est toujours là. Critiqué après sa défaite contre Tottenham (1-0) en Ligue des champions, le leader a tenu son rang à Vérone. Même si le but de Robinho  est entaché d'un clair contrôle du bras, et si le Chievo est revenu à 1-1 par Gelson (61), Pato a ensuite scellé  la victoire des siens (82). Le Milan AC garde ses 3 longueurs de marge sur Naples, et cinq  sur l'Inter, qui a battu difficilement Cagliari (1-0) samedi sur un but également contestable, marqué par Andrea Ranocchia en position de hors-jeu..

 L'AS Rome part décidément en lambeaux. La voilà à 9 points de la 4e place (occupée par son ennemie la Lazio !). Elle aussi été battue à domicile en C1 (3-2 par le Shakhtar Donetsk), a subi sa quatrième défaite de rang, sur un scénario qui fait mal. Menant 3-0, d'abord par deux buts de ses défenseurs centraux Philippe Mexès (6) et Nicolas Burdisso (16), puis grâce au quatrième but en Serie A de Francesco Totti (51), le capitaine dont la saison est anonyme, la formation romaine s'est ensuite écroulée.
Genoa a frappé quatre fois, avec deux doublés de Rodrigo Palacio (52, 74) et d'Alberto Paloschi (68, 86) ont enfoncé le club dans la crise. 

La Juventus Turin (6e), elle, a rechuté à Lecce. Après deux victoires d'affilée, dont le succès de prestige contre l'Inter (1-0), la Juve replonge et reprend du retard sur la 4e place, à 7 points de la Lazio.  Les Bianconeri ont été victimes des buts de Djamel Mesbah (32) et Andrea Bertolacci (48), et de l'erreur d'appréciation de leur capitaine.   Buffon a été exclu pour une main hors de la surface face à David De Michele, qui arrivait seul (12).
La Lazio Rome, elle, n'a pas tremblé contre le dernier, Bari, en s'imposant 1-0 grâce à son Brésilien Hernanes (6), pour son 7e but de la saison. Elle a maintenant 4 points d'avance sur l'Udinese (5e), un des autres outsideurs, qui  a cédé du terrain en étant contraint à un nul vierge à domicile contre le relégable Brescia (18e).