Inter - Juventus
Choc au sommet pour la 11e journée de Serie A | AFP - OLIVIER MORIN

Le derby d'Italie au sommet

Publié le , modifié le

La Juventus Turin, solide leader du Calcio, reçoit son dauphin : l'Inter Milan. Une rencontre qui va mobiliser toute l'Italie entre deux formations à la rivalité légendaire. La Vielle Dame, en tête du championnat avec quatre points d'avance, pourrait même faire le break en cas de succès. Mais l'équipe d'Andrea Stramaccioni a remporté ses huit derniers matchs et espèrent bien faire durer cette série.

Sept ans que la Serie A attendait ces retrouvailles au sommet. Pour la première fois depuis la saison 2005-2006, la Juventus Turin et l'Inter Milan se retrouvent pour un choc au sommet du football transalpin. La Juve, leader avec quatre points d'avance sur son dauphin et invaincue depuis 49 matchs dans son championnat, partira avec la faveur des pronostics. Elle récolte les fruits d'une équipe construite  en trois saisons quand l'Inter amorce un nouveau cycle avec les nombreuses  recrues estivales, dont Antonio Cassano, Rodrigo Palacio et le gardien Samir  Handanovic, avec le jeune entraîneur Andrea Stramaccioni (37 ans). Mais la  colonne vertébrale des "sénateurs" argentins, Walter Samuel-Javier  Zanetti-Esteban Cambiasso-Diego Milito est là pour assurer la transition.

Pogba sur le banc pour débuter

Selon toute vraisemblance, la nouvelle révélation tricolore, Paul Pogba (19 ans) devrait commencer la rencontre sur le banc. Brillant face à Naples et Bologne, il doit faire face à une rude concurrence dans l'effectif de la Juve pour se faire une place. Son entraîneur, Andrea Stramaccioni, le voit plus pour le moment comme une doublure de Marchisio ou Vidal plutôt qu'un Pirlo "bis". D'après lui,  "c'est là qu'il peut devenir un grand joueur".

De leur côté, les Nerrazzuri auront des arguments à faire valoir, eux qui ont remporté leur huit derniers matchs toutes compétitions confondues. En attaque, son triptyque Cassano-Milito-Palacio est d'ores et déjà auteur de 12 buts et 8 passes décisives cette saison. Il leur faudra certainement autant de confiance pour faire face à une équipe qu'ils n'ont pas battu sur leur pelouse depuis 2005. Ils restent même sur trois défaites consécutives lors de leurs derniers face à face.

Samedi après-midi, l'AC Milan en quête de certitudes (les changements de système de Massimiliano Allegri ont déplu à sa direction) reçoit le Chievo Vérone (17h00)