Davide Astori et ses coéquipiers (AS Roma)
Davide Astori et ses coéquipiers (AS Roma) | GIUSEPPE CACACE / AFP

L'AS Rome rattrape la Juventus Turin

Publié le , modifié le

L'AS Rome a rejoint la Juventus Turin en tête du Championnat d'Italie grâce à sa victoire à Udine (1-0), en attendant le choc du leader contre l'Inter Milan, mardi soir (19h45 GMT) pour la 17e journée. Les "Giallorossi" se sont imposés sur un "but fantôme", une tête de Davide Astori qui semble ne pas avoir tout à fait entièrement franchi la ligne (17). Les "Petits Zèbres" ont pesté contre cette décision de l'arbitre, mais la victoire a néanmoins souri à la meilleure équipe.

Ce troisième succès consécutif à l'extérieur permet à la Roma de rattraper  les points lâchés à domicile, deux nuls contre Sassuolo et l'AC Milan, et de  rajouter un peu de pression à la Juve, opposée à son grand adversaire  traditionnel dans le "derby d'Italie". L'entraîneur romain Rudi Garcia a dû composer sans deux de ses cadres, le  planificateur malien Seydou Keita et le perceur de coffres-forts ivoirien  Gervinho, partis à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2015).

Mais la profondeur du banc des "loups", avec notamment le retour de Kevin  Strootman titulaire au milieu, permet au rival de la Juve d'aligner toujours  une bonne équipe. Le duel entre Antonio "Toto" Di Natale (Udinese) et Francesco Totti (Roma)  a déçu, les deux capitaines ont été remplacés à une vingtaine de minutes de la  fin. Di Natale s'est distingué sur une super pichenette, mais en se jetant  Gabriel Silva n'a pas pu redresser suffisamment le ballon (27). Totti a servi la balle de but à Astori sur coup franc, et frappé sur le  gardien (38).

En seconde période, l'Udinese a tourné un peu à vide, et la Roma a manqué  quelques contres, un tir de Miralem Pjanic parfaitement servi par Adem Ljajic  (79) ou un face-à-face d'Alessandro Florenzi perdu contre Orestis Karnezis  (90+3). La Roma a résisté à la poussée finale. Elle peut désormais s'installer  devant la télé pour regarder la Juve, et penser à son prochain match crucial :  le derby de la capitale contre la Lazio (3e) en pleine forme, dimanche.

AFP