L'AS Rome et Nainggolan assurent

L'AS Rome et Nainggolan assurent

Publié le , modifié le

L'AS Rome a pris trois points chez le promu Empoli (1-0) grâce à son homme en forme, Radja Nainggolan, en match avancé de la 2e journée du Championnat d'Italie. Deux matches, deux victoires, la Roma a bien préparé son retour en Ligue des champions, avec la réception du CSKA Moscou mercredi.

La "Louve" prend la tête de la Serie A en attendant le match de la Juventus contre l'Udinese (18h45 GMT). Nainggolan, déjà buteur contre la Fiorentina (2-0) au premier match, a  encore débloqué la partie. Le gardien Luigi Sepe a marqué contre son camp en  repoussant du dos la frappe du Belge qui venait de s'écraser sur le poteau (44). Nettement supérieure techniquement à Empoli, qui a surtout beaucoup plongé  et beaucoup réclamé auprès de l'arbitre, la Roma a mérité sa victoire.

Maicon avait trouvé le poteau sur une frappe, et sur le renvoi le tir de  Miralem Pjanic semble avoir été détourné de la main par un Toscan (41). Empoli n'a été dangereux qu'une fois, par une frappe du Géorgien Levan  Mchedlidze boxée sous la barre par Morgan De Sanctis (77). Rudi Garcia a ménagé deux cadres avant la venue du CSKA. Il a laissé au  repos le toujours titulaire Gervinho, entré pour les dix dernières minutes, et  son capitaine Francesco Totti, qui doit économiser ses jambes de presque 38 ans  pour le match le plus prestigieux.

A leurs places le technicien français a choisi le Serbe Adem Ljajic, à  gauche, et Mattia Destro en pointe, qui sont restés discrets. Le joueur le plus en évidence côté romain a été Kostas Manolas. Le  défenseur central grec, engagé pour remplacer Mehdi Benatia, a réussi plusieurs  interventions bien senties. L'autre défenseur central, le Brésilien Castan, est sorti à la mi-temps en  se tenant derrière la cuisse, remplacé par Davide Astori. Il pourrait manquer  Moscou. C'est la seule ombre au tableau d'une sortie maîtrisée.

AFP