Miralem Pjanic a ouvert le score pour la Roma face à Empoli.
Miralem Pjanic a ouvert le score pour la Roma face à Empoli. | AFP

L'AS Rome enchaîne face à Sassuolo

Publié le , modifié le

L'AS Rome a souffert mais a décroché à Sassuolo lors de la 23e journée de Serie A un deuxième succès consécutif (2-0) qui lui permet de croire à un possible retour vers les sommets.

Tout n'est pas parfait dans le jeu romain, loin de là, mais avec désormais  sept points en quatre matches, et une seule défaite face à la Juventus, le  changement d'entraîneur et l'arrivée de Luciano Spalletti portent peut-être  leurs fruits. Mardi sur le terrain de Sassuolo, c'est l'Egyptien Salah qui a ouvert la  marque dès la 11e minute d'une belle frappe du gauche. La suite a été très équilibrée entre deux équipes plutôt offensives et  Sassuolo aurait pu égaliser à la 87e minute quand Nainggolan concédait un  penalty et était expulsé. Mais Berardi tirait au-dessus. Au contraire, dans le temps additionnel, c'est El Shaarawy qui après un  excellent travail de la dernière recrue Perotti inscrivait son deuxième but en  deux matches depuis qu'il a rejoint la Roma.

La Roma passe provisoirement à la 4e place, devant l'Inter Milan. Mercredi, cette 23e journée se poursuivra avec ce qui ressemble désormais à  un duel à deux pour le scudetto. Naples, leader, ira affronter la Lazio et comptera sur son duo d'attaque  Insigne-Higuain pour bousculer l'équipe romaine, qui traîne à la 8e place du  classement. La Juventus, qui occupe la deuxième place à deux longueurs de Naples,  recevra pour sa part le Genoa avec elle aussi un record à battre. En cas de succès, Massimiliano Allegri et les siens porteraient en effet à  13 leur série de victoires d'affilée, soit une de plus que le record, pas si  vieux, établi en 2014 par l'équipe d'Antonio Conte. Après une semaine terrible, marquée par deux revers cinglants (3-0 en Coupe  contre la Juventus et 3-0 encore en Serie A contre le Milan), l'Inter Milan  (5e) doit elle se relancer à l'occasion de la réception du Chievo Vérone. Juste  devant, la Fiorentina (3e) accueille le relégable Carpi.

AFP