Rome Juve 2014
La Roma avait commencé 2014 sur une correction à Turin | MASSIMO CEBRELLI / DPPI MEDIA

La Roma veut sa riposte

Publié le , modifié le

Les deux premiers de Serie A, la Vieille Dame d’Antonio Conte et la Roma de Rudi Garcia, s’affrontent ce mardi (20h45) en quart de finale de Coupe d’Italie. Une rencontre d’autant plus alléchante que la Louve avait vu s’éloigner le fauteuil de leader du Championnat il y a deux semaines, contre ce même adversaire turinois (3-0)… et a donc soif de revanche.

La Juve est intenable. Sur les douze dernières rencontres, les partenaires du Francilien Paul Pogba se sont imposés à onze reprises. Certes, leur seule déconvenue était un match crucial (défaite et élimination de la Ligue des Champions contre Galatasaray le 11 décembre dernier), mais en marquant 22 buts depuis – en six rencontres seulement –, rien ne semble pouvoir arrêter la Vecchia Signora, qui affiche huit points d’avance en tête du Championnat.  Mais l’humiliation subie, le 5 janvier dernier au Juventus Stadium, est encore dans toutes les têtes des Romains.

La Louve s’est préparée

Ces derniers s’en étaient pourtant bien relevés : la cage de De Sanctis était restée inviolée lors des trois derniers rendez-vous, et Garcia s’est même permis de faire tourner samedi contre Livourne (3-0) en affichant clairement sa soif de revanche. "Ce match sera bien différent de celui joué [il y a deux semaines], a confié l’ancien entraîneur du LOSC en conférence de presse. Ce sera une rencontre sensationnelle. Le Stadio Olimpico sera comble et l’atmosphère sera incroyable. Nous jouerons pour passer en demie, mais aussi pour nos supporters".

Les plus titrés en Coupe d’Italie

Sur leur folle dynamique, les Bianconeri craignent surtout "les coups de pieds arrêtés" de leurs adversaires. "Nous risquons de prendre des buts dans ce domaine", redoute Antonio Conte, qui tentera de propulser les joueurs piémontais vers une troisième demi-finale consécutive de Coppa Italia, voire vers un dixième sacre (un seul autre club peut en espérer autant : la Roma, elle aussi déjà titrée à neuf reprises !). Pour autant, la Juve n’a plus soulevé ce trophée depuis près de vingt ans. Contre une formation vengeresse, le défi s’annonce d’autant plus délicat.