AS Roma
Les joueurs de l'AS Roma | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

La Roma marque le pas

Publié le , modifié le

L'AS Roma a été contrainte au nul sur sa pelouse face à Cagliari (0-0). L'équipe de Rudy Garcia, qui s'est fait expulsé, enchaîne ainsi son troisième match nul de suite après avoir remporté les dix premières rencontres de la saison. Elle cède aussi son fauteuil de leader à la Juventus d'Antonio Conte, vainqueur dimanche de Livourne.

Rudi Garcia a-t-il perdu sa baguette magique? L'entraîneur français s'est  agacé sur son banc des erreurs des siens, et a même fini en tribunes, exclu en même temps que l'adjoint de Diego Lopez, Ivo Pulga (71e), du banc de Cagliari. Il avait déjà été congédié à la Sampdoria Gênes (5e journée). Son équipe a pourtant eu plus d'occasions lundi soir, grâce notamment à  Gervinho, qui a signé son retour de blessure par quelques dribbles bien sentis, dont une percée dès la 3e minute. L'Ivoirien a eu la plus belle balle de but de la première période, mais le  poteau a repoussé sa tête décroisée (37). Alessandro Florenzi, meilleur buteur du club en ce début de saison (4  buts), s'est aussi démultiplié sur le front de l'attaque, dans le système de Rudi Garcia à trois avants, changeant souvent de position.

Vlada Avramov, le gardien serbe de Cagliari, a boxé sa meilleur tentative, une volée (48), dont n'a pas su profiter Mehdi Benatia. Mais les Sardes, qui jouaient comme les Romains avec un brassard noir à la  mémoire des victimes des inondations sur leur île, ne sont pas restés les deux pieds dans le même sabot. L'équipe de Diego Lopez ne s'est pas contenté de défendre et a glacé deux-trois fois l'ambiance déjà bien fraîche du stade Olympique. Ils auraient  ouvert le score sans un arrêt miraculeux de Morgan De Sanctis au ras du poteau sur une tête de Victor Ibarbo (33), ou sans un hors-jeu de Marco Sau (but  refusé à la 54e). De Sanctis a évité le pire en allant chercher dans la lucarne une frappe de Sebastian Eriksson en fin de match (84).