La Roma garde son point d'avance sur la Lazio

La Roma garde son point d'avance sur la Lazio

Publié le , modifié le

L'AS Rome a sauvé à Cesena (1-0) sa deuxième place des griffes de la Lazio, qui reste un point derrière grâce à sa victoire contre le Hellas Vérone (2-0), pour la 28e journée du Championnat d'Italie. A 14 et 15 points de la Juventus Turin, vainqueur du Genoa (1-0), les deux soeurs ennemies pourraient se disputer le second ticket pour la Ligue des champions jusqu'au bout, Naples ayant encore perdu du terrain, contre l'Atalanta Bergame (1-1).

Daniele De Rossi, un des joueurs les plus critiqués de l'AS Rome, a marqué  le but de la victoire à Cesena. "DDR", accusé de ne pas tenir son rôle de  "capitano futuro", conforme à son rang de meilleur salaire de Serie A avec 6,5  millions d'euros annuels, a libéré son équipe en marquant peu avant la mi-temps. De Rossi a signé seulement son second but de la saison, il n'avait plus  marqué depuis le match aller contre Cesena. Ce but soulage un club qui restait sur deux défaites à domicile, contre la  Sampdoria Gênes (2-0) et la Fiorentina (3-0), la deuxième ayant coûté  l'élimination en Europa League. "DDR" a également soulagé son entraîneur, Rudi Garcia, lui aussi critiqué depuis quelques semaines.

Et de 9 pour Felipe Anderson. Le génie brésilien de la Lazio, sorti de sa  boîte cet hiver, ne s'arrête pas avec le printemps: il a signé son neuvième but  de la saison, ouvrant le score contre de la tête contre le Hellas Vérone. Antonio Candreva a verrouillé la sixième victoire de rang des  "Biancocelesti" d'un magnifique coup franc direct. Les équipes de la Capitale creusent l'écart avec leurs poursuivants. Naples  se retrouve à 5 points de la Lazio et 6 de la Roma, après s'être laissé  surprendre chez lui en supériorité numérique par un contre de Mauricio Pinilla,  après l'exclusion d'Alejandro Gomez (55). Heureusement Duvan Zapata a évité le  pire en égalisant à la 89e minute. Furieux contre l'arbitre, l'entraîneur  Rafael Benitez a été exclu dans les dernières secondes. Le Napoli est doublé par la Sampdoria Gênes, qui a battu l'Inter (1-0) sur  un coup franc d'Eder, Brésilien convoqué pour la première fois en équipe  d'Italie, et n'a qu'un point d'avance sur la Fiorentina, auteur d'un nul à  l'Udinese (2-2) grâce à un doublé de Mario Gomez.

AFP