AS Roma
La joie des joueurs de l'AS Roma | Diego Petrussi / AFP

La Roma creuse l'écart dans la course à l'Europe

Publié le , modifié le

L'AS Rome a réussi une superbe opérationdans l'optique de la qualification pour la C1 en battant l'Udinese (2-1), lors de la 29e journée du Championnat d'Italie, alors que la Fiorentina, sa principale rivale, était tenue en échec par l'Hellas Vérone (1-1).

La lutte pour la troisième place, qui offre un ticket pour les barrages de la Ligue des champions, est acharnée depuis plusieurs semaines en Italie et la Roma a peut-être fait un pas décisif ce week-end. Dimanche, les Romains ont en effet renforcé leur troisième place (59 pts), derrière la Juventus (67 pts) et Naples (61 pts), grâce à un huitième succès consécutif contre le 16e, au terme d'un match accroché dans le Frioul. C'est Edin Dzeko qui a ouvert la marque à la 15e minute, sur un vrai but d'avant-centre. Auteur d'une saison mitigée, le Bosnien était attendu et il a répondu, comme l'espérait son entraîneur Luciano Spalletti.

"Dzeko va jouer. Parce que vous les journalistes, avec tout ce que vous avez écrit sur lui, vous avez préparé le terrain à sa réponse", avait déclaré le technicien italien samedi en conférence de presse. Et à la 75e minute, le but du break a été inscrit par Alessandro Florenzi, auteur d'un bel enchaînement après un service de Miralem Pjanic. Bruno Fernandes a réduit la marque en fin de match (84e), mais les Romains ont tenu le coup.

La Fiorentina piégée

L'affaire est excellente pour les giallorossi car, à la même heure, la Fiorentina a été surprise sur sa pelouse par le Hellas Vérone, pourtant lanterne rouge et quasi-condamné à la Serie B. Le faux-pas florentin est d'autant plus inattendu que Mauro Zarate avait ouvert la marque pour la "Viola", qui semblait maîtriser la partie. Mais Eros Pisano a marqué à cinq minutes du coup de sifflet final, et les joueurs de Paulo Sousa laissent filer la Roma, désormais à cinq longueurs. La Fiorentina voit aussi revenir à sa hauteur (54 pts) l'Inter Milan, qui avait battu Bologne samedi (2-1). Le week-end prochain, lors de la 30e journée, la Roma recevra l'Inter au Stadio Olimpico lors d'un match qui vaudra encore très cher.

L'AC Milan, en revanche, n'a presque plus le moindre espoir de disputer la C1 la saison prochaine, après son triste match nul 0-0 dimanche sur la pelouse du Chievo Vérone. Naples (2e) sera dimanche soir en déplacement à Palerme (17e). Les Napolitains auront une double bonne raison de viser un résultat positif: contenir le retour à deux points de la Roma et ne pas laisser filer la Juventus. Plus que jamais leaders, les Turinois avaient fait le nécessaire dès vendredi en battant Sassuolo 1-0 grâce à un nouveau très joli but du jeune Argentin Paulo Dybala. La Juve peut désormais se tourner vers son 8e de finale retour de Ligue des Champions mercredi à Munich contre le Bayern.

AFP