Juventus
La joie de Gonzalo Higuain | MARCO BERTORELLO / AFP

La Roma coince, la Juventus fonce

Publié le , modifié le

La Juventus Turin creuse à nouveau l'écart en tête du championnat d'Italie. Dimanche lors de la 22e journée, les quintuples champions en titre ont facilement battu Sassuolo alors que l'AS Rome, leur poursuivant le plus proche, a été battue sur le terrain de la Sampdoria Gênes.

Implacable Juve

Il avait fallu 20 minutes à la Juventus la semaine dernière pour plier le match face à la Lazio Rome, elle n'en a pris que cinq de plus dimanche pour régler le sort de Sassuolo sur le même score de 2-0. Le très offensif 4-2-3-1 adopté depuis trois matches par Massimiliano Allegri porte ses fruits et tous les attaquants turinois y trouvent leur compte. Mais il y en a un qui marque partout et tout le temps, quel que soit le système choisi, c'est Gonzalo Higuain. Dimanche, l'Argentin a ouvert le score à la 9e minute pour la "Juve" après un très bon mouvement Alex Sandro-Mandzukic. Cela fait six matches de championnat consécutifs avec au moins un but signé Higuain. Aucun attaquant turinois n'avait réussi cette performance depuis David Trezeguet en 2006. Sur ces six matches, Higuain a marqué huit fois et il en est déjà à 15 buts depuis le début du championnat. En prime, il a ajouté une passe décisive, qui a permis à Khedira de doubler la mise (25e).

Incorrigible Roma

La Juventus fait une superbe affaire car dans le même temps, l'AS Rome est retombée dans ses pires travers après trois matches sans but encaissé et a été battue 3-2 par la Sampdoria Gênes. Les bianconeri reprennent donc quatre points d'avance sur les Romains, alors même qu'ils ont un match en retard à disputer le 8 février face au promu et relégable Crotone. Alors qu'elle avait donné de vrais gages de solidité ces dernières semaines, la Roma donc lourdement rechuté à Gênes. Les joueurs de Luciano Spalletti ont pourtant mené deux fois au score, après les buts de Bruno Peres (1-0, 5e) et Dzeko (2-1, 66e). Mais la défense a failli, laissant Praet (1-1, 20e) et Schick (2-2, 71e) ramener la Sampdoria avant qu'un coup franc de Muriel détourné par le mur donne l'avantage aux Génois (3-2, 73e). L'objectif titre s'éloigne et les Romains doivent désormais surveiller Naples (3e), qui peut revenir à égalité de points en cas de succès dimanche soir (20h45) face au relégable Palerme.

Et si l'Inter...

Outre celle réussie par la Juve, l'autre très bonne affaire du week-end est à mettre au crédit de l'Inter Milan, qui n'en finit plus de remonter au classement. Samedi, les Milanais ont enchaîné une septième victoire consécutive en battant Pescara 3-0 et ont profité de la défaite de la Lazio Rome (5e) à domicile contre le Chievo Vérone (1-0) pour s'installer à la 4e place du classement. La remontée se poursuit donc pour l'équipe de Stefano Pioli, qui n'était que 11e à la 15e journée. Et l'objectif Ligue des champions, qui semblait plus que compromis quand le technicien italien a remplacé Frank De Boer, est de nouveau crédible. Car les résultats du week-end lui sont très favorables. L'Atalanta Bergame (6e) avait ainsi la possibilité de dépasser la Lazio mais n'en a pas profité, avec un match nul 1-1 sur le terrain du Torino. L'AC Milan (7e) a de son côté confirmé ses difficultés du moment (un point en trois matches) avec une défaite 2-1 sur la pelouse de l'Udinese.

AFP