Mattia Destro
Mattia Destro, le buteur du jour pour le club de la Louve | GIUSEPPE CACACE / AFP

La Roma assure l'essentiel

Publié le , modifié le

L'AS Roma continue de consolider son fauteuil de dauphin de la Juve en Serie A lors de 31e journée. Ce dimanche, avant le match du Napoli contre Turin (21h00), le club de la Louve a remporté un quatrième succès de rang contre Sassuolo (2-0) : il prend provisoirement neuf points d'avance sur les Azzurri.

Sans jamais trembler, le club de la capitale a pris l'avantage dès le premier quart d'heure de jeu, grâce à un petit ballon piqué de Mattia Destro (16e), pour ensuite gérer sereinement son avance. La seule alerte, pour les hommes de Rudi Garcia, est survenue avant le retour aux vestiaires, où l'arbitre avait sifflé un penalty pour Sassuolo... avant de l'annuler au terme d'une longue discussion avec son assistant et les joueurs! 

En deuxième mi-temps, maître de son sujet, la Roma a mis le pied sur la balle, s'est regroupée en défense, s'est montrée dangereuse sur coup de pied arrêté, et a finalement su faire le break au bout du temps additionnel (Michel Bastos, 95e). Un but libérateur en vue de la qualification de la C1, et ô combien symbolique puisqu'il s'agissait de la 4.000e réalisation du club en première division italienne. 

Le promu Sassuolo, toujours avant-dernier, file vers le relégation. En revanche, outre les 9 points d'avance, Rome possède désormais un double avantage sur le Napoli : un match en retard, le 2 avril contre Parme, et le gain de la confrontation directe (2-0/0-1) en cas d'égalité.

La Fiorentina peut remercier la Lazio

Battu par le Milan AC il y a quatre jours (0-2), la Viola ne va pas beaucoup mieux. Malgré pléiade d'occasions, dont une transversale de Vargas, les Florentins ont été tenus en échec à Gênes par la Sampdoria (0-0). Mais grâce à la victoire de la Lazio Rome sur Parme, 6e (3-2), l'équipe de Vincenzo Montella possède 5 points d'avance sur les Parmesans et conforte sa place de qualifiable pour l'Europa League la saison prochaine. 

De  Parme (6e, 47 points) à la Sampdoria (12e, 41 points), sept équipes se tiennent  en 6 points, à sept journées de la fin. L'Atalanta Bergame, avec six victoires  de rang, tient le rôle de l'outsider, à une longueur de Parme. Viennent ensuite  la Lazio, le Hellas Vérone, relancé avec un doublé de Luca Toni (15 buts en  Serie A) contre le Genoa (3-0), l'AC Milan et le Torino, à égalité, après la  victoire du "Toro" contre Cagliari (2-1), et la "Samp." L'Inter Milan, 5e avec un point de plus que Parme, a intérêt à  s'échapper de la meute, lundi à Livourne en match décalé.

Le classement de la Serie A 
L
es résultats de la 31e journée