Stefano Mauri Lazio Rome Brescia joie
Stefano Mauri (Lazio Rome) | AFP - Filippo Monteforte

La Lazio fait cavalier seul

Publié le , modifié le

Pendant que la Roma se morfond dans le ventre mou, la Lazio poursuit sa marche en avant. Dimanche, les Laziales ont pris la mesure de Cagliari 2-1 grâce à Floccari et Mauri et mettent la pression sur les deux Milan. En attendant le Naples - Milan de lundi, l'Inter a gâché une occasion de revenir à 2 pts en faisant nul 1-1 contre la Sampdoria. Profitant des faux pas de la Juventus (0-0 à Bologne) et Palerme (1-2 à l'Udinese), le Chievo Vérone grimpe au 4e rang.

La pression ne semble pas avoir de prise sur l'euphorie romaine. Pendant que les Lombards s'échinent sur tous les terrains, la Lazio déroule semaine après semaine. En pleine confiance, l'équipe d'Eduardo Reja a fait plier Cagliari en deux temps par Floccari (22e) et Mauri (53e). Malgré une légère décontraction et un but de Matri (59e), les Laziales continuent de foncer. Le voisin de la Roma est lui toujours à l'arrêt. Il a été tenu en échec 0-0 chez le dernier, Parme (0-0). C'est à peine mieux pour la Juventus Turin qui laisse les ténors s'échapper après son nul 0-0 à Bologne. Tout roule pour la Lazio car Palerme a coincé au Chievo Vérone 2-1. Les deux Milan à quatre et cinq points. Les autres encore plus loin. On ne parle pas de titre en novembre mais c'est toujours ça de pris.

Si la Lazio s'échappe c'est parce que l'Inter Milan a été tenu en échec par la Sampdoria Gênes 1-1 dimanche soir. L'Inter a même été mené sur son terrain après l'ouverture du score par  Stefano Guberti pour la Samp à la 62e minute. A la suite d'un face à face avec un défenseur milanais, Cassano centrait  pour Guberti dont la reprise de volée était touchée par le gardien Julio Cesar  qui ne pouvait empêcher le ballon de franchir la ligne. Ce but réveillait l'orgueil des champions en titre qui se ruaient à l'assaut  du but de Curci. Et après quelques bonnes occasions, Eto'o marquait son 7e but  dans le Calcio en reprenant de près un centre de Coutino (80e). L'Inter compte quatre points de retard sur la Lazio et un d'avance sur l'AC  Milan en déplacement lundi à Naples, pour le dernier match de la journée.