Filippo Inzaghi, l'ex coach de l'AC Milan
Filippo Inzaghi, l’entraîneur de l’AC Milan | AFP

La Lazio chasse la Roma, Inzaghi proche de la sortie

Publié le , modifié le

La Lazio Rome qui a triomphé du Torino (2-0) ce lundi, n'est plus qu'à un point de l'AS Rome, battu sur son terrain par la Sampdoria (0-2). Dans l'autre match de la soirée, le Milan AC s'est incliné sur le terrain de la Fiorentina (1-2), et voit son coach Filippo Inzaghi de plus en plus menacé.

La Roma avait la pression avant de recevoir Gênes: un septième match nul consécutif au stade Olympique, ou une défaite, lui lâcherait dans les pattes le pire des concurrents pour la précieuse deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des champions. Les hommes de Rudi Garcia, qui ont signé un nombre de matches nuls impressionnant depuis janvier (10) devaient se rassurer, pour conserver une avance acceptable sur les Biancocelesti. Résultat : une défaite au Stade Olympique face à la Samp' 0-2 (De Silvestri à la 60e puis Muriel à la 78'), agrémentée de l'expulsion de leur meilleur joueur, Seydou Keita.

La Lazio doit beaucoup à sa perle brésilienne. Felipe Anderson a abattu le "Toro" en sept minutes: une percée initiée par un grand pont d'école sur Nikola Maksimovic (71e), suivie d'une frappe en angle fermé sur un service intelligent de Miroslav Klose (78e). Cette cinquième victoire de rang permet à l'aigle romain de prendre seul la troisième place, trois longueurs devant Naples, qui a craqué dimanche sous les coups de Luca Toni (2-0), auteur d'un doublé à 37 ans.

Encore une claque pour Inzaghi

Si la Lazio et sa nouvelle étoile se régalent, l'AC Milan et son ancienne s'enfoncent. Les "Rossoneri" de Filippo Inzaghi ont encore une fois gâché un match où ils menaient au score, en perdant à la Fiorentina (2-1). Un but de Mattia Destro, arrivé cet hiver en provenance de la Roma, marqué sur une déviation d'une frappe de Giacomo Bonaventura (55e) a laissé croire que le Milan allait décrocher le premier résultat significatif de "Pippo" Inzaghi depuis cet automne et un succès sur Naples. Mais l'Espagnol Joaquin a renversé le match, en offrant l'égalisation à Gonzalo Rodriguez, de la tête (83e), et en marquant lui-même le but vainqueur (89). La Fiorentina est 5e, à un point de Naples et quatre de la Lazio.

Le Milan ne sait décidément pas gérer un résultat. En six minutes, "Pippo", nerveux tout au long du match avec sa casquette pour s'abriter de la pluie, a  tout perdu. Cette nouvelle claque pourrait empoisonner sérieusement l'avenir de  l'ex-goleador sur le banc du Milan. Inzaghi a perdu son duel contre son ex-rival du classement des buteurs, Vincenzo Montella, dont la "Viola" sort grandie de ses cinq matches en 20 jours contre les grands d'Italie. La Fiorentina a gagné sur les terrains de l'Inter Milan et de la Juventus Turin, le leader (en Coupe d'Italie), et battu le Milan. Elle a concédé le nul chez elle contre l'AS Rome (1-1) en 8e de finale aller d'Europa League et n'a raté, dans les grandes largeurs, que la marche Lazio, perdant 4-0 à Rome. Mais la Lazio en ce moment...

AFP