Stefano Mauri Lazio Rome Brescia joie
Stefano Mauri (Lazio Rome) | AFP - Filippo Monteforte

La Lazio, c'est du sérieux !

Publié le , modifié le

Vainqueur de l'Inter Milan en match avancé de la 15e journée de Serie A (3-1), la Lazio Rome a confirmé qu'il faudrait compter sur elle pour le titre de champion d'Italie. Les Romains sont revenus à hauteur du Milan AC en tête du classement tandis que les Intéristes s'enfoncent un peu plus dans la crise. Rafael Benitez est sur un banc éjectable...

La Lazio a bien choisi son moment pour se redresser. L'équipe romaine, qui restait sur une victoire en cinq matchs, s'est ressaisie face à l'Inter Milan. Elle aussi convalescente, la formation milanaise a lourdement rechuté au Stadio Olympico. A la décharge des Nerazzurri, Rafael Benitez avait dû composer un onze de départ amputé des présences de Julio Cesar, Samuel, Chivu, Maicon, Coutinho, Milito, tous blessés. Sans compter la suspension de Samuel Eto'o...

Sans ces joueurs majeurs, les Intéristes ont terriblement peiné face à des Laziale déchaînés, et chanceux, qui ouvraient la marque sur un véritable coup du sort. Sur une tête de Floccari, Cambiasso parvenait à dégager en catastrophe sur sa ligne mais... directement sur Biava (1-0, 27e). Apathique, l'Inter tentait mollement d'égaliser mais, à l'image d'un Sneijder méconnaissable, manquait singulièrement d'imagination. En seconde période, Zarate, l'homme du match, doublait la mise d'une merveille de balle piquée. Les partenaires de l'Argentin s'offraient tout de même une petite frayeur quand Pandez réduisait la marqueen deux temps (2-1, 74e). Parant les assauts de l'Inter (tête d'Ivan Cordoba arrêtée sur la ligne, 86, frappe de Wesley Sneijder sur la barre, 90+4), la Lazio a même enjolivé le score sur un coup franc direct d'Hernanès (3-1, 89e).

Au classement, L'Inter est toujours 5e, mais peut se faire doubler par Palerme, l'AS Rome, la Sampdoria Gênes ou l'Udinese, qui jouent entre samedi à lundi. La Lazio au contraire vient chatouiller le Milan AC, le leader, qui ne la devance qu'à la différence de but (+ 11 pour l'AC Milan, + 8 pour la Lazio). L'équipe de Zlatan Ibrahimovic reçoit le modeste Brescia samedi et devrait logiquement reprendre son avance.

Julien Lamotte