Arturo Vidal
Arturo Vidal, buteur face à Monaco | AFP

La Juventus Turin championne d'Italie pour la 31e fois

Publié le , modifié le

La Juventus Turin a remporté un 31e titre de championne d'Italie, le quatrième d'affilée, en s'imposant chez la Sampdoria Gênes (1-0), samedi lors de la 34e journée.

Avec 17 points d'avance sur la Lazio Rome (2e), qui joue dimanche à l'Atalanta Bergame (15h00), la Juve ne peut plus être rejointe. Elle s'est imposée grâce à une tête croisée d'Arturo Vidal sur un centre plongeant de Stephan Lichtsteiner (32), dans un match joué avec presque tous ses titulaires, à quatre jours de sa demi-finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid, mardi à Turin. Seuls le défenseur Giorgio Chiellini et le stratège Andrea Pirlo étaient remplaçants parmi les titulaires habituels. L'arrière gauche français Patrice Evra était suspendu pour ce match.

La Juve peut toujours rêver de son premier triplé, avec également la finale de la Coupe d'Italie prévue le 7 juin contre la Lazio Rome. Loin derrière la Juve, les deux équipes de la capitale, la Lazio et l'AS Rome, se disputent la deuxième place, directement qualificative pour la Ligue des champions. La Roma, troisième à un point de la Lazio, reçoit le Genoa dimanche (12h30).

Réactions:

Massimiliano Allegri (entraîneur de la Juventus): "Nous avons conclu mathématiquement ce Championnat en jouant bien, et de cela je suis très content. Les joueurs ont des valeurs techniques et morales et ils nous ont conduit vers cette année parfaite, pour ne pas dire extraordinaire. (Contre le Real Madrid) il faudra être meilleurs, face à des joueurs extraordinaires à qui il ne faut rien laisser, cette équipe doit être consciente qu'elle peut atteindre la finale. Nous avons travaillé en équipe la phase défensive, défendre n'est absolument pas honteux, c'est aussi beau que de bien jouer un match offensif. Pour moi remporter deux +scudetti+ dans deux places aussi importantes (avec l'AC Milan en 2011, ndlr) est un motif d'orgueil. Je remercie tous ceux qui m'ont aidé, du club jusqu'au staff et aux joueurs. Nous pouvons encore nous améliorer pour jouer nos chances en Europe."

Leonardo Bonucci (défenseur de la Juventus): "C'est impressionnant la beauté de ce +scudetto+! Parce que nous avons commencé au milieu du chaos, au milieu d'un adieu qui pouvait faire mal (celui de l'entraîneur Antonio Conte, ndlr), et au contraire nous nous sommes tout de suite mis la tête à l'endroit et nous avons pédalé dans le bon sens. Nous sommes partis en début de saison dans un climat de tempête, avec l'arrivée d'un nouvel entraîneur (Massimiliano Allegri), personne ne l'attendait, mais nous les joueurs avons été intelligents pour l'aider, et lui pour commencer dans un système de jeu en lequel nous avions confiance et auquel nous étions habitués. Profitons de cette victoire, mais dès ce soir, arrivés à Turin, pensons au match de mardi (contre le Real Madrid). Cette saison exceptionnelle peut devenir inoubliable."