Dani Alves Juventus Turin
Dani Alves (Juventus Turin) | Matteo Bottanelli / NurPhoto

La Juventus Turin accrochée par l'Atalanta Bergame

Publié le , modifié le

A cinq jours de sa demi-finale aller de Ligue des Champions face à Monaco, la Juventus Turin a été secouée et tenue en échec vendredi par l'Atalanta Bergame (2-2) en ouverture de la 34e journée de Serie A. Ce résultat, arraché dans les derniers instants par une très valeureuse Atalanta (5e), ne remet pas forcément en cause le sixième titre consécutif à venir des Turinois. Mais il le retardera peut-être un peu et il laisse un petit espace au doute et au suspense.

Les Turinois comptent en effet provisoirement neuf longueurs d'avance sur l'AS Rome, qui pourra revenir dimanche à six points, à condition de s'imposer lors d'un nouveau Derby de Rome face à la Lazio (4e). Mais l'Atalanta, jamais timorée ni résignée et souvent très entreprenante, notamment en première période, peut avoir donné des idées à Monaco, qui aura au moins vu la Juventus prendre deux buts, une rareté.

Dans ce match intense, c'est l'Atalanta qui a pris un premier avantage, mérité, juste avant la pause. Le but bergamasque a été inscrit par Conti (45e), l'un des deux défenseurs de l'Atalanta avec Caldara à avoir inscrit déjà sept buts cette saison. Avec Chiellini un ton en dessous pour sa 300e en Serie A avec la Juve, l'équipe de Massimiliano Allegri avait été bousculée en première période mais c'est une autre Juventus qui est revenue après la pause.

Relâchement coupable

Les Turinois ont alors imposé un pressing terrible et sont d'abord revenus à 1-1 sur un but contre-son-camp de Spinazzola (50e). Ils ont ensuite beaucoup poussé, avec de belles occasions pour Khedira (67e) et Higuain (71e) ainsi qu'un penalty oublié par l'arbitre. En marquant d'une belle tête plongeante à la 83e minute, Dani Alves a ensuite pensé donner la victoire, et sans doute un peu plus, aux bianconeri. Mais l'impitoyable Juve s'est cette fois relâchée et Freuler a pu offrir l'égalisation (89e, 2-2) et un point très utile à l'Atalanta, qui reste très bien placée pour la qualification en Europa League.

AFP