seedorf ronaldinho milan 032010
Seedorf et Ronaldinho | AFP-Meyer

La Juventus se traîne, l'AC Milan sans peine

Publié le , modifié le

A l'instar du championnat espagnol, la Serie a reprenait ses droits ce dimanche. En match d'ouverture, la Juventus s'est fait surprendre par Bari (1-0). Tout va bien en revanche pour l'AC Milan qui a parfaitement rempli sa mission pour s'imposer (4-0) devant Lecce. Dans les autres matchs, la Sampdoria Gênes a dominé la Lazio (2-0) et la Fiorentina et Naples se sont neutralisés (1-1). Lundi, Bologne et l'Inter Milan ont fait nul 0-0.

La Juventus a manqué son premier match de la nouvelle saison de championnat d'Italie en s'inclinant à Bari (1-0) pour la 1re journée, dimanche avant les matches de la soirée.
Après quatre victoires en autant de matches d'Europa League, la Juve s'est laissée dominer par le modeste Bari et s'est inclinée sur une frappe limpide de Massimo Donati qui s'est logée dans la lucarne (43e). Le milieu offensif italien s'était aisément joué de Claudio Marchisio pour se mettre en position de tir. Avec un peu plus d'adresse, le club des Pouilles aurait même pu alourdir le score. Bari a fêté cette victoire avec les 60.000 tifosi d'un stade San Nicola comble et rejoint provisoirement en tête le Genoa, vainqueur samedi à Udinese. En revanche la Serie A commence bien mal pour le nouvel entraîneur turinois, Luigi Del Neri, et ses neuf recrues.

Une défaite qui tranche avec le succès insolent de l'AC Milan contre Lecce. A domicile, les Milanais ont assuré le spectacle, inscrivant trois buts en l'espace de 28 minutes par l'intermédiaire de Pato (16e, 28e), Thiago Silva (23e). Avant que l'inoxydable "Pipo" Inzaghi vienne se joindre à la fête à la 90e min. 4-0, carton plein pour les Rossoneri qui s'emparent provisoirement de la tête du championnat.

Le quintuple tenant du titre, l'Inter Milan, effectuait lui sa rentrée lundi à Bologne en raison de son match de Supercoupe d'Europe disputé et perdu vendredi contre l'Atletico Madrid (2-0). Trois jours plus tard, les Nerazzuri n'ont pu faire mieux qu'un nul 0-0 et démarrent tout doucement leur saison. Ils ont pourtant copieusement dominé mais se sont  heurté à Emiliano Viviano, décisif sur un bon coup franc de Wesley Sneijder (73e)