gonzalo higuain
Gonzalo Higuain imitant l'Aigle des Açores, Pedro Miguel Pauleta. | MARCO BERTORELLO / AFP

La Juventus s'adjuge le derby

Publié le , modifié le

La Juventus a remporté le derby de Turin contre le Torino (3-1), consolidant sa première place du championnat.

La Juventus a conforté sa place de leader en remportant dimanche le derby de Turin 3-1 face au Torino, grâce notamment à un doublé de Higuain, et la pression est désormais sur l'AS Rome (2e) et l'AC Milan (3e) qui s'affronteront lundi en clôture de la 16e journée du championnat d'Italie.

Higuain offre le derby à la Juve

C'est pour ce genre de prestations que la Juventus a payé 90 millions d'euros cet été à Naples pour attirer Gonzalo Higuain. Dans le duel d'avant-centres de ce "Derby de la Mole", c'est pourtant le jeune et talentueux N.9 du Torino Andrea Belotti qui avait frappé le premier avec l'ouverture du score d'un beau coup de tête (16e). Mais Higuain reste le maître des surfaces de réparation. A la 28e minute, il a d'abord ramené la Juve à hauteur en profitant d'un service en or de Mandzukic. Puis, à moins de 10 minutes du terme, il a enchaîné un difficile contrôle en pivot avec une frappe du droit pour assommer le "Toro", qui pensait alors encore pouvoir faire basculer ce derby de son côté. Au contraire, le point final est revenu à Pjanic, qui a marqué le but du 3-1 après un magnifique travail de Dybala, qui revient petit à petit et qui va faire beaucoup de bien à la Juventus. En attendant, avec sept points d'avance sur leurs poursuivants, les bianconeri sont plus que jamais leaders alors que le Torino reste 7e.

Naples est de retour 

Naples a dû apprendre à jouer sans son avant-centre Milik, blessé pour plusieurs mois, mais Maurizio Sarri semble avoir trouvé la formule et son équipe tourne à nouveau à plein régime. Après avoir corrigé l'Inter 3-0 la semaine dernière, le Napoli est cette fois allé s'amuser sur la pelouse du promu Cagliari, écrasé 5-0. Le vice-champion en titre récupère donc sa 4e place, brièvement chipée par la Lazio Rome à la faveur de sa victoire 2-1 samedi sur le terrain de la Sampdoria Gênes. Cagliari réussit une saison satisfaisante pour un promu (14e), mais sa défense prend énormément de buts (déjà 37, le pire bilan de Serie A) et elle a volé en éclats face au talent offensif du vice-champion en titre. Le Belge Dries Mertens, beaucoup trop vif pour la lourde défense sarde, était particulièrement inspiré et a inscrit un triplé (34e, 69e et 72). Les deux autres buts ont été marqués par le capitaine Hamsik (45e) et par le très prometteur milieu polonais Zielinski (51e). Naples revient donc à un point du podium en attendant les derniers matches de cette 16e journée. Et alors que le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des Champions est prévu lundi, le vice-champion d'Italie s'affirme comme un adversaire qui pourrait être redoutable pour ceux, comme le Paris SG, qui sont dans le chapeau 2.

Roma-Milan pour suivre la Juve

Outre le derby de Turin, l'autre grand rendez-vous de cette 16e journée est le choc programmé lundi (21h00) au Stadio Olimpico entre l'AS Rome (2e) et l'AC Milan (3e). Les deux équipes comptent le même nombre de points (32 pts) et ont sept longueurs de retard sur la Juve (39 pts). Il s'agit donc de ne pas se laisser décrocher et l'enjeu est sans doute plus grand pour la Roma, qui a depuis plusieurs saisons l'ambition de réellement concurrencer la Juventus, alors que le podium est pour l'heure une bonne surprise du côté milanais. Pour les Romains, ce match est placé entre deux autres sommets. Le premier a été parfaitement négocié avec la victoire 2-0 dimanche dernier dans le derby contre la Lazio. Et une victoire face au Milan permettrait d'arriver en confiance la semaine prochaine à Turin pour un grand duel face à la Juve.

AFP