Mario Mandzukic (Juventus Turin)
Mario Mandzukic a encore marqué avec la Juventus Turin. | MARCO BERTORELLO / AFP

La Juventus rugit à nouveau, la Roma assure et l'Inter Milan se réveille

Publié le , modifié le

Après son faux-pas du week-end, la Juventus Turin a bien réagi avec une victoire sans histoire contre la Sampdoria Gênes lors de la 10e journée de Serie A mercredi. La Roma et Naples ont aussi gagné, comme l'Inter Milan, ce qui pourrait sauver son entraîneur Frank De Boer.

Il fallait lever les doutes après la défaite de samedi face au Milan et la Juventus l'a fait très clairement en écrasant la Sampdoria Gênes 4-1. Une fois n'est pas coutume, le principal protagoniste du succès bianconero a été le défenseur central Chiellini, auteur d'un doublé. Ses deux buts ont été inscrits de la tête, les deux fois sur passe décisive de Cuadrado. Mais il est aussi impliqué sur le but de la Sampdoria marqué par Schick, avec une relance extrêmement hasardeuse. Les deux autres buts turinois ont été inscrits par Pjanic et Mandzukic, auteur sur le coup de son premier but de la saison en championnat. L'autre bonne nouvelle pour l'entraîneur Massimiliano Allegri est venue des 70 bonnes minutes jouées par Marchisio, titularisé pour la première fois depuis sa blessure mi-avril. En revanche, Evra s'est blessé au mollet.

Roma et Naples s'accrochent

L'AS Rome avait un déplacement dangereux sur le terrain de Sassuolo, comme l'a d'ailleurs montré l'ouverture du score des joueurs d'Eusebio Di Francesco, signée Cannavaro au quart d'heure de jeu. Mais les Romains peuvent cette saison compter sur un Dzeko retrouvé et en grande forme actuellement. Après avoir touché la barre, le Bosnien a inscrit un doublé, d'abord sur un service de Salah puis sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu. L'ancien attaquant de Manchester City est plus que jamais meilleur buteur de Serie A avec 10 buts en 10 journées. Le troisième but de la Roma a été marqué par Nainggolan.

Les Romains, qui ont perdu l'important Florenzi sur blessure, suivent donc le rythme de la Juventus et sont deuxièmes à deux longueurs. L'AC Milan, lui, n'avait pas réussi mardi à confirmer sa victoire face aux Turinois et s'était incliné 3-0 sur la pelouse du Genoa. Les rossoneri se retrouvent donc 4e à cinq points de la Juventus, chassés du podium par Naples, qui a profité d'un calendrier clément pour se relancer. Après le promu et lanterne rouge Crotone le week-end dernier, l'équipe de Maurizio Sarri a disposé mercredi d'Empoli, battu 2-0 et désormais 19e.

De Boer sauvé par Icardi ?

Les médias italiens avaient déjà dressé la liste des successeurs potentiels de Frank De Boer et elle était très longue. Mais le Néerlandais a peut-être sauvé son poste mercredi et si c'est le cas il le devra à son capitaine Icardi, qui s'est réveillé au bon moment après une mauvaise passe née de sa brouille avec certains Ultras de l'Inter. Les deux buts de l'Argentin ont en effet permis aux Milanais de battre 2-1 le Torino, sans doute l'une des équipes les plus en forme du championnat. L'Inter, qui remonte à la 10e place, ne respire pourtant pas encore la sérénité, comme l'a montré le but du Torino (7e), marqué par Belotti après que deux défenseurs milanais se sont rentrés dedans. Les deux hommes au sol, la voie était libre pour Belotti.

Bonne opération également pour la Lazio Rome, qui a battu Cagliari 4-1 pour s'installer à la 5e place. Le match Pescara-Atalanta Bergame, remporté 1-0 par l'Atalanta, a par ailleurs été interrompu quelques instants au moment du deuxième séisme qui a frappé mercredi soir le centre de l'Italie. La secousse a été ressentie dans les tribunes et sur la pelouse et l'arbitre a arrêté le jeu environ deux minutes. La partie a ensuite repris normalement.