Juventus Milan
Les Turinois fêtent la victoire avec le public du Juventus Stadium. | GIUSEPPE CACACE/AFP

La Juventus à quelques points du sacre

Publié le , modifié le

La Juventus n'est plus qu'à quatre points du titre après sa victoire sur l'AC Milan (1-0) dimanche dans le choc au sommet de la 33e journée de championnat d'Italie, comptant toujours onze points d'avance sur Naples, qui a battu Cagliari à la dernière seconde (3-2).

PREMIÈRE BALLE DE MATCH POUR LA JUVE: La Juventus aura une première possibilité d'être championne d'Italie au prochain match, le derby contre le Torino, si elle gagne et que Naples ne s'impose pas. Un penalty d'Arturo Vidal, comme une semaine pus tôt contre la Lazio (2-0), a ouvert un peu plus grande encore la voie vers un second titre. Avec 11 points d'avance sur Naples, le titre ne peut plus guère échapper à la Juve, sauf cataclysme. La "Vieille Dame" s'est imposée dans un match âpre et terne, pour une faute de Marco Amelia qui a coupé la route de Kwadwo Asamoah, lancé par Pirlo. Le Chilien Vidal a parfaitement tiré son penalty, dans la lucarne gauche. Cette défaite éloigne les Milanais de la deuxième place et de la qualification directe à la Ligue des champions, avec sept longueurs de retard sur Naples. Le Milan doit même surveiller la Fiorentina, revenue à une longueur. 

NAPLES S'EST FAIT PEUR: Une lucarne de Lorenzo Insigne au crépuscule du match contre Cagliari pourrait devenir le but qualificatif pour la Ligue des champions. Pourtant le Napoli s'était gâché la vie en encaissant deux buts de Sardes débridés, n'ayant plus rien à espérer ni à craindre de cette Serie A. Surpris par l'ouverture du score de Victor Ibarbo, profitant d'un dégagement plein axe d'Edison Cavani en inhabituelle position de défenseur, le Napoli est parti à l'abordage. Après l'égalisation sur un but contre son camp de Davide Astori, détournant une frappe de Marek Hamsik, Cavani a remis son équipe devant d'un but opportuniste, à la réception d'une frappe repoussée par le gardien. Mais une superbe lucarne de Marco Sau a fait trembler le stade San Paolo, avant la délivrance d'Insigne. Et le soir une bonne nouvelle est arrivée de Turin...
   
LA FIORENTINA AUSSI
: Pour la Fiorentina aussi la défaite du Milan est une bonne nouvelle. La "Viola" a battu le Torino (4-3) pour s'approcher à un seul point des "Rossoneri". Elle a failli tout gâcher en se laissant remonter trois buts, mais un autre remplaçant, comme à Naples, le Brésilien Romulo, lui a offert la victoire en fin de match, à la 86e minute. La "Viola" est partie très fort, menant 3-0 en un peu plus d'une demi-heure grâce à un superbe but en feuille morte de Juan Cuadrado, une tête d'Alberto Aquilani et un coup franc direct d'Adem Ljajic. Mais le "Toro" a égalisé en un peu plus de 20 minutes, par Paul Barreto, Alberto Santana et Alessio Cerci. Puis Romulo a surgi.

AFP