La Juventus encore favori en Serie A

La Juventus encore favori en Serie A

Publié le , modifié le

Dernier grand championnat européen à reprendre, la Serie A s'ouvre ce week-end avec un champion, la Juventus Turin, qui semble une classe au-dessus de ses rivaux. Promis à un nouveau sacre, le club de la "Vieille dame" a envoyé samedi dernier un premier signal fort en s'adjugeant la Supercoupe d'Italie aux dépens de la Lazio.

Tevez, nouvelle vedette de la Juventus

Redevenue reine d'Italie, la Juventus Turin est donc l'immense favorite de la saison qui commence samedi, où elle vise une troisième couronne consécutive et rêve surtout de retrouver son empire  européen. Avec Carlos Tevez en nouvelle figure de proue, la Juve, qui a dominé la Serie A du début à la fin la saison dernière, n'a  pas changé, et a peut-être enfin trouvé avec "l'Apache" le finisseur qui lui  manquait.

Antonio Conte a gardé ses deux "intransférables" du milieu de  terrain, le Chilien Arturo Vidal et le Français Paul Pogba, attendu comme une future star, et a pu peaufiner encore un peu la grande force de son équipe: un jeu collectif réglé. Avec en plus ses champions du monde 2006 Gianluigi Buffon et Andrea Pirlo,  la "Vieille Dame" a les faveurs de tous les pronostics pour le "scudetto", et  une belle cote pour retrouver les sommets européens, quittés en 2006 dans le fracas du scandale du "Calciopoli", qui l'a contrainte à repartir de la Série B.

Naples perd Cavani mais pas espoir

Naples, dauphin de la Juventus la saison dernière, s'est montré pour sa part plutôt actif sur le marché des transferts avec, outre le recrutement de l'ancien attaquant du Real Madrid, ceux de son ex-coéquipier Raul Albiol et de Dries Martins, qui arrive du PSV Eindhoven. Avec un nouvel entraîneur à sa tête, Rafael Benitez, mais sans son buteur Edinson Cavani, parti au PSG, Naples espère cette saison aller concurrencer davantage la Juve, qui a terminé avec neuf points d'avance au printemps dernier.

Derrière la Juventus et Naples, le Milan AC espère tirer son épingle du jeu après une saison de transition. Son atout numéro un sera Mario Balotelli, revenu à son meilleur niveau. Balo" a signé 12 buts en 13 matches depuis son retour en Série A en janvier dernier, et assuré une qualification pour les barrages de Ligue des champions. Pour sa première sortie de la saison, le Milan a ramené un nul de bon augure du PSV Eindhoven (1-1) en barrage aller. Son voisin l'Inter, qui a fini à une décevante neuvième place en mai dernier, espère repartir du bon pied avec à sa tête Walter Mazzari, l'ancien entraîneur de Naples.

L'AS Rome mise sur Rudi Garcia

L'AS Rome compte également faire naître une nouvelle dynamique avec l'arrivée du technicien français Rudi Garcia, qui a quitté le banc de Lille pour la capitale italienne. L'entraîneur français semble avoir déjà imposé son style et sa personnalité à son effectif, et le travail estival a rapporté des  victoires en amicaux, et une seule défaite (contre Chelsea, 2-1). Garcia  développe un 4-3-3 "à la lilloise", avec l'idole Francesco Totti avant-centre, mais la pression va être énorme sur lui.

Inconnu en Italie, Garcia a réussi ses premiers pas, mais avec la compétition ce sera bien plus difficile. Sa meilleure chance reste d'être arrivé après deux années de gâchis: la Roma a raté deux fois d'affilée les places européennes depuis l'arrivée de ses propriétaires américains. Le moment de vérite est donc arrivé pour le technicien français.

Les principaux transferts de l'intersaison:

-Edinson Cavani (URU), de Naples au Paris SG (FRA) pour 64 millions  d'euros:
-Carlos Tevez (ARG), de Manchester City (ENG) à la Juventus Turin pour 12  millions d'euros:
-Gonzalo Higuain (ARG), du Real Madrid (ESP) à Naples pour 37 millions  d'euros:
- Mario Gomez (GER), du Bayern Munich (GER) à la Fiorentina pour 20  millions d'euros:
-Stevan Jovetic (MTN), de la Fiorentina à Manchester City (ENG) pour 26  millions d'euros:
-Maicon (BRA), de Manchester City (ENG) à l'AS Rome pour 5 millions  d'euros (estimation):
-Marquinhos (BRA), de l'AS Rome au Paris SG pour 35 millions d'euros:
-Pepe Reina (ESP), prêté par Liverpool (ENG):
-Pablo Osvaldo, de l'AS Rome à Southampton (ENG) pour 17,6 millions  d'euros:
-Gervinho (CIV), d'Arsenal (ENG) à l'AS Rome pour 8 millions d'euros plus  1,75 M EUR de bonus

Gilles Gaillard