AS Roma-Atalanta Bergame
De Sanctis n'a rien pu faire sur le penalty du 2-0 | ANDREAS SOLARO / AFP

La Juventus enchaîne, Rome s'enfonce encore

Publié le , modifié le

Dans l'après-midi, l'AS Rome n'a manifestement pas digéré la leçon infligée mardi par Barcelone (6-1) et s'est inclinée 2-0 sur son terrain face à l'Atalanta Bergame, samedi lors de la 14e journée du championnat d'Italie. En revanche, cela va mieux pour la Juventus qui vient d'enchaîner une quatrième victoire de rang contre Palerme (3-0) !

Les Romains restent quatrièmes du classement à trois points de la tête, mais les trois équipes qui les précèdent, l'Inter Milan, Naples et la Fiorentina doivent encore jouer. Rudi Garcia avait promis une équipe "en colère" et décidée à réagir après le naufrage du Camp Nou, mais ses joueurs ont livré samedi l'une des pires prestations de leur saison et ont confirmé, au-delà de l'épisode barcelonais, qu'ils étaient dans une période compliquée (quatre points lors des quatre derniers matches). Globalement très fébriles, les Romains ont comme souvent d'abord péché en défense. Garcia avait pourtant choisi de changer de gardien, De Sanctis relayant Szczesny, et de relancer en charnière le Brésilien Leandro Castan. Mais c'est le Français Lucas Digne, irréprochable depuis le début de saison, qui a coûté cher aux siens avec une horrible relance directement sur Gomez, qui trompait De Sanctis (40e). La Roma a bien sûr dominé et eu quelques occasions, mais sans jamais convaincre et, en fin de match, Bergame lançait un contre qui aboutissait à une faute de Maicon. Carton rouge et penalty transformé par Denis pour le 2-0.

La Juventus est de retour !

La Juventus en revanche continue sa remontée vers les sommets avec un quatrième succès d'affilée, ramené dimanche soir de Palerme (3-0). Dans un match longtemps fermé, ce sont Mandzukic (54e) puis Sturaro, servi par Paul Pogba (89e), et Zaza (90+3) qui ont concrétisé la supériorité turinoise. Et voilà la Juve qui revient à la 5e place, à trois points seulement de la Roma. La Vieille Dame est de retour et elle n'a peut-être pas tout à fait dit adieu au titre.

Mais le vrai choc de cette 14e journée aura lieu lundi soir au stade San Paolo, où Naples, deuxième du classement, accueillera le leader, l'Inter Milan. Il y aura sur la pelouse les deux meilleures défenses du championnat, mais aussi le co-meilleur buteur de Serie A, le Napolitain Gonzalo Higuain (10 buts). Lundi également, la Fiorentina (3e) ira jouer à Sassuolo (7e).

AFP