juventus turin krasic à terre
Milos Krasic (Juventus) | AFP - FILIPPO MONTEFORTE

La Juventus en arbitre

Publié le , modifié le

Larguée dans la course au titre, la Juventus Turin doit donc se contenter d'un rôle d'arbitre entre Milan, l'Inter et le Napoli. Un crève-coeur pour les supporters de la Vieille Dame qui a l'occasion de sortir de la crise en battant les Rossineri samedi en match décalé de la 28e journée. Une fois n'est pas coutume, l'Inter sera derrière la Juve tandis qu'elle recevra le Genoa dimanche. Dominé par Milan la semaine dernière, Naples veut se relancer contre Brescia.

Relancer la Vieille Dame après quatre défaites en six matches, c'est à la limite de l'acharnement thérapeutique. Pour l'entraîneur Luigi Delneri, la tension n'est pas bonne. Ça sent le sapin. Sa direction a sommé l'équipe de réagir contre les Rossoneri sous peine de mise sous tutelle. L'orgueil, voilà donc ce qu'il reste à la Juventus, 7e de Serie A à 7 pts de la 4e place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Face à l'ennemi de Lombardie, ça peut même servir d'électrochoc. Le seul hic, c'est la forme actuelle du Milan, logique vainqueur de Naples 3-0 dans la semaine avec un Pato des grands soirs. Avant de retrouver Tottenham en C1, les Rossoneri peuvent asseoir leur domination sur la botte. A suivre !

Samedi, dans son canapé, le président de l'Inter Massimo Moratti sera exceptionnellement supporter de la Juve pour ce match. Le quintuple champion en titre est plus que jamais en course et peut revenir à -2 si elle s'impose et que Milan perd à la Juve. En jouant le lendemain de son rival, elle connaîtra l'enjeu de son match. Vendredi, l'AS Rome ouvre le bal à Lecce avec en ligne de mire la 4e place de la Lazio Rome. Le mois de mars sera crucial pour l'équipe de Vincenzo Montella, l'entraîneur arrivé le 21 février. Il faudra tenter la très difficile qualification à Donetsk, en 8e de finale retour de C1 contre le Shakhtar, vainqueur 3-2 au stade Olympique, puis il y aura le derby contre la Lazio, le dimanche suivant. Que du lourd !