La Juventus et le Torino dos à dos lors du derby
La Juventus et le Torino dos à dos lors du derby | AFP

La Juventus doit patienter

Publié le , modifié le

Le Torino a repoussé le sacre annoncé de la Juventus Turin grâce à un match nul contre son éternel rival (1-1).

La Juventus Turin n'a arraché qu'un point samedi lors du derby face au Torino (1-1) de la 35e journée, ce qui retarde encore le sixième titre consécutif promis aux Bianconeri, mais qu'ils ne pourront pas décrocher officiellement avant la semaine prochaine. La Juventus a attendu le temps additionnel pour égaliser, par l'inévitable Higuain (24 buts en championnat cette saison), et le Torino est donc passé tout près d'un immense exploit: une première victoire sur le terrain de sa voisine et rivale depuis 22 ans.

Fin d'un incroyable série

Mais la performance des hommes de Sinisa Mihajlovic est déjà remarquable car ils ont mis un terme à l'invraisemblable série de la Juventus à domicile: 33 victoires consécutives en Serie A depuis un nul face à Frosinone en début de saison dernière, le 23 septembre 2015. A croire que Michel Platini, présent samedi au Juventus Stadium, est le chat noir du club qui a fait sa gloire. Ce résultat repousse donc l'éventuel nouveau titre de la Juve, qui n'a pris que deux points lors des deux derniers matches, d'au moins une semaine. En s'imposant 3-1 face à Cagliari, Naples (2e) est en effet revenu à huit points à trois journées de la fin. 

A trois jours de la demi-finale retour de Ligue des Champions, Monaco peut-il de son côté s'inspirer du quasi-exploit du Toro? Il ne faut peut-être pas trop y croire. La Juventus que retrouvera l'équipe de Leonardo Jardim mardi à Turin ne sera en effet pas du tout la même que celle qui a trébuché samedi. Buffon, Chiellini, Alex Sandro, Barzagli, Pjanic, Dani Alves et Higuain, autant de titulaires possibles ou probables mardi, ont en effet débuté sur le banc.

Pression sur la Roma

Ce très vaste turn-over n'a d'abord pas semblé gêner la Juve qui a eu les meilleures occasions d'une première période équilibrée. Benatia a ainsi touché la barre de la tête (15e) et Dybala a buté sur Hart (32e). Le Torino de son côté n'a pas cadré un tir dans les 45 premières minutes. Mais le premier a été le bon, avec un coup franc absolument sublime de Ljajic en pleine lucarne de Neto, le remplaçant de Buffon (52e). Le Toro y a lors cru très fort, malgré l'expulsion d'Afriyie pour deux cartons jaunes (57e). La Juventus a poussé, avec notamment une grosse occasion de Bonucci devant Hart (77e), et il a fallu le geste parfait du buteur Higuain pour apporter un point à la Vieille Dame (90+2).

Dans le premier match programmé samedi, Naples (2e) a donc battu facilement Cagliari 3-1. Ce succès renvoie le titre de la Juventus à plus tard et il met surtout une grosse pression à l'AS Rome. Les Giallorossi sont en effet désormais 3e avec deux longueurs de retard et ils n'auront pas le droit à l'erreur dimanche à San Siro face à l'AC Milan.

Mertens fête son anniversaire

Le Belge Dries Mertens a mis Naples devant dès la 2e minute avant de s'offrir un doublé (2-0, 50e) le jour de ses 30 ans. Trente ans et trente buts, comme son remarquable bilan toutes compétitions confondues cette saison avec Naples. En championnat, le Belge en est comme Higuain à 24, un de moins seulement que les co-meilleurs buteurs Dzeko (AS Rome) et Belotti (Torino). Le dernier but napolitain a été inscrit par Insigne, sur une passe de... Mertens. Le petit attaquant italien réussit lui aussi une très belle saison avec 15 buts et six passes décisives en championnat. Cagliari a réduit la marque par Farias dans le temps additionnel.

AFP